Cake à la féta, au citron et aux olives

Ce n’est pas facile de faire des cakes salés vraiment sympa et originaux… Mais me voilà avec une nouvelle recette dans cette catégorie : un cake au citron agrémenté de féta et d’olives ! Le citron en cake salé, c’est vraiment une très bonne idée, cela permet de donner une texture moins sèche à la pâte tout en la parfumant ! Si vous goûtez la pâte crue, vous la trouverez terriblement acide, mais ce problème disparaît à la cuisson… Et l’association de saveurs fonctionne très bien ! Une petite recette qui a beaucoup plu autour de moi !

J’ai eu l’idée de ce cake en voyant passer les mini-cakes huile d’olive, féta, citron et thym du blog Les Cookines, même si je n’ai pas suivi sa recette. Mettre des herbes de Provence peut sembler une bonne idée, mais c’est décevant, on ne les sent pas à l’arrivée je trouve.

Temps de travail : 20 minutes – À préparer à l’avance (se mange froid)

Ingrédients :

  • 3 oeufs
  • 200g de farine
  • un sachet de levure chimique
  • 10 cl d’huile d’olive
  • 10 cl de lait
  • le jus et le zeste d’un citron
  • sel, poivre
  • un paquet d’olives vertes dénoyautées
  • un bloc de féta
  1. Battre les oeufs, ajouter la farine et la levure, bien fouetter, puis ajouter l’huile d’olive et le lait, le sel et le poivre. Fouetter jusqu’à consistance homogène.
  2. Laver le citron, le zester (à l’aide d’une râpe microplane c’est super rapide et paresseux) puis le presser, en faisant attention à éliminer les pépins. Ajouter le zeste et le jus dans la pâte à cake et mélanger.
  3. Ajouter les olives égouttées et la féta coupée en dés (pas minuscules) et mélanger à la spatule.
  4. Verser la pâte dans un moule à cake préalablement beurré et enfourner pour environ 35/40 minutes à 180°.

Remarque : ce cake était encore très bon à J+3 (conservé au réfrigérateur dans du film), au-delà je ne saurais pas dire car il n’a jamais eu une durée de vie plus longue chez nous !

3 réflexions sur “Cake à la féta, au citron et aux olives

  1. Bonjour, malgré les nombreux aliments composants ce cake, je l’ai trouvé assez fade. C’est dommage d’e seulement indiquer en fin de recette le préchauffage du four, ça fait perdre du temps (surtout pour les gens tête en l’air comme moi)…

    1. Je suis désolée que ce cake ne vous ait pas envoyé du rêve à la réalisation ! Peut-être devrais-je mieux préciser les quantités de la garniture ? La qualité des olives et de la féta aussi peut faire une énorme différence (c’est fou comme de la bonne féta n’a rien à voir, par exemple, avec des dés type Salakis… La féta Monoprix Gourmet donne une meilleure idée de ce qu’est la vraie bonne féta). Les cakes ont toujours tendance à être plus ternes qu’ils n’en ont l’air, je trouve, d’où l’intérêt d’une garniture de qualité, en quantité suffisante, et d’une pâte elle-même parfumée.
      Je n’indique pas le préchauffage car préchauffer sérieusement, pour une cuisson aussi longue et peu technique, n’a pas d’intérêt à mes yeux. Si vous ne préchauffez pas, vous cuirez peut-être plutôt 40 minutes que 35, et encore, ce n’est même pas sûr… Et vous obtiendrez le même résultat gustatif, en réalité. Alors autant ne pas gaspiller d’énergie cérébrale et d’électricité, surtout que les fours ne mettent pas 15 minutes à atteindre la température requise de nos jours, même en entrée de gamme ! Je réserve les préchauffages pour les cuissons brèves et/ou très précises (par exemple pour des mi-cuits au chocolat ou des biscuits, pour cuire un foie gras…), ou encore les cuissons techniques à très haute température (pain, pizza).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *