Purée de courgette optimisée (avec un peu de pomme de terre et une pointe de fromage de chèvre)

Voici une recette de purée de mon invention, que je réalise très souvent maintenant en accompagnement d’un poisson ! Nous adorons la purée de pommes de terre (bien riche en lait/beurre salé/crème… et servie en quantités pantagruéliques), mais il faut bien reconnaître que ce n’est pas l’accompagnement le plus diététique du monde. J’ai donc cherché à mettre au point une recette qui rende la purée « vertueuse », et ainsi est née cette purée de courgettes que j’ai travaillée jusqu’à ce qu’elle soit à la fois diététique et raisonnablement gourmande, plutôt que light et super aqueuse/insipide/limite amère (en cas de courgettes pas terribles)… Pour deux personnes, la purée obtenue avec une belle courgette gagnera en texture et en goût grâce à l’ajout d’une petite pomme de terre, d’une petite cuillerée de fromage de chèvre frais et d’une autre de crème épaisse allégée (facultative, elle) pour lier le tout. Ça reste assez raisonnable, non ?

Temps de travail : 5 minutes – À table dans une petite demi-heure

Ingrédients pour deux personnes :

  • une belle courgette (bio de préférence : les paresseux garderont la peau)
  • une pomme de terre assez petite (150g de pomme de terre pour environ 300g de courgette, c’est à mon avis le meilleur ratio gourmandise/calories, mais vous pouvez augmenter la proportion de pomme de terre si vous le souhaitez, bien sûr)
  • une cuillerée à dessert de fromage de chèvre frais type Chavroux
  • facultatif (c’est pour rendre la texture plus gourmande) : une cuillerée à dessert de crème fraîche épaisse (allégée en ce qui me concerne)
  1. Laver les légumes ; éplucher la pomme de terre, la trancher en deux ou trois, et trancher la courgette en six (par exemple !) après avoir jeté les extrémités.
  2. Mettre le tout dans une casserole d’eau salée, couvrir quelques minutes jusqu’à ébullition, puis compter 20 minutes de cuisson.
  3. Égoutter, remettre les légumes dans la casserole, les écraser au presse-purée, ajouter le fromage de chèvre, saler et poivrer, mélanger, goûter, et servir !

Remarque : si votre purée est prête un peu trop tôt par rapport au reste du repas, vous pouvez sans problème la faire attendre en la mettant à feu très doux et en remuant pour qu’elle n’attache pas : la purée n’en sera que meilleure, car un peu plus de liquide se sera évaporé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *