Tataki de saumon (ultra facile et rapide)

Une petite recette gourmande à la cuisson vraiment ultra express, ça vous tente ? Il est venu le temps du tataki de saumon ! Un minimum d’ingrédients et de sueur, pour une recette qui fait son petit effet… Le principe du tataki est de saisir à peine le poisson, de l’accommoder avec de la sauce soja et du sésame, et de le présenter coupé en tranches pour qu’on voie bien l’intérieur encore cru… Un régal pour moi qui adore le saumon cru, cuit, mi-cuit, fumé, gravlax… mais aussi en tataki ! À servir en plat avec du riz, ou en entrée avec de la salade !

Temps de travail : 10 minutes – À table aussitôt, mais il faut s’y prendre à l’avance pour la décongélation du poisson Lire la suite

Gratin de veau à la courgette, à la ratatouille et au parmesan

Voici une petite idée de gratin où tout cuit ensemble : sur un lit de courgette nappée de ratatouille en conserve (je suis fan de ratatouille en conserve… :-D) trône une escalope de veau gratinée, aux saveurs ensoleillées du parmesan et des herbes de Provence ! Simple, efficace et savoureux, le parmesan et le veau font fureur ensemble, comme c’était déjà le cas dans mon gratin de veau aux asperges sans précuisson !

Pour ceux qui veulent des féculents, il est possible d’ajouter dans le plat des gnocchi à poêler ou truc assimilé, en divisant par deux la quantité de courgette. Je n’ai pas essayé avec de la sauce tomate en lieu et place de la ratatouille, mais c’est sans doute très bien aussi !

Temps de travail : 10 minutes – À table dans 40 minutes Lire la suite

Pâtes au caviar d’aubergines et jambon cru

Voici une recette 2 en 1 : je vous explique comment faire un caviar d’aubergines… Et comment mettre à l’honneur cette tartinade light dans un plat de pâtes original, alliée à du jambon cru et à des pignons ! Deux recettes ensoleillées, version apéro ou plat, régime (si vous tartinez votre caviar sur des Wasa light par exemple) ou comfort food… J’aime les deux, mais je suis assez fière de ce plat de pâtes de ma création !

Temps de travail : 10 à 15 minutes – S’y prendre plus d’une heure à l’avance Lire la suite

Gratin de poulet aux épinards et aux champignons (sans précuisson)

Voici un petit gratin de poulet et légumes ultra rapide à faire, et qui passe vraiment tout seul : les épinards se font discrets, et les saveurs s’équilibrent bien ! Si vous voulez ajouter des féculents, il est possible de glisser dans le gratin des gnocchi à poêler. Un plat complet qui cuit tout seul au four, sans surveillance, c’est un principe très Régal de Paresse, que je décline ici pour la première fois avec des épinards !

Temps de travail : 10 minutes – À table dans 35 minutes Lire la suite

Côtes d’agneau en croûte de parmesan et de romarin (au four)

J’aime bien les côtes d’agneau, mais ce n’est pas mon fort de varier la façon de les cuisiner. Mais maintenant que j’ai eu l’idée de les cuire au four, un monde s’offre à moi ! Après pas mal de recherches et d’essais, j’ai modifié la recette du blog Un déjeuner de soleil en lui ajoutant du parmesan pour donner plus de goût au plat ! Le résultat est savoureux à souhait, et décadent au possible à cause du fait que le gras de la bête a une texture fondante et gourmande grâce à la cuisson au four. Une vraie fête du gras donc, aux saveurs ensoleillées…  Lire la suite

Wraps aux oeufs de lump

Voici une petite recette de mon invention pour varier les plaisirs en matière de dégustation d’œufs de lump (j’adore les œufs de poisson !) : des wraps roulés avec ces fameux œufs et de la crème fraîche épaisse ! Il fallait y penser, mais la crème permet au wrap de n’être pas sec et rehausse les œufs de lump sans écraser leur goût. Vous pouvez la remplacer par du guacamole (pas piquant !), mais on sentira moins le goût de la mer. Le résultat ainsi est équilibré, raffiné, et se mange sans faim. Un apéro bon et beau, en plus d’être original ! Par contre, si vous voulez en faire pour un grand nombre de gens, c’est tout de suite moins paresseux.

Temps de travail : 10 minutes – À table aussitôt Lire la suite

Tartines chaudes au thon et au fromage, façon « tuna melt »

Les Américains sont paraît-ils friands de « tuna melt« , une sorte de croque-monsieur au pain de mie garni de thon en boîte avec toutes sortes de trucs caloriques pour relever le tout, et une bonne dose de fromage fondu. Après avoir testé la recette typique de Not Parisienne, je l’ai adaptée à ma sauce, pour que ce soit plus diététique, savoureux selon mes goûts, et que ça nécessite moins d’ingrédients… Et puis pour que ce soit moins roboratif, j’en ai fait des tartines : pain de mie, mélange au thon légèrement sucré, fromage, voici une recette rapide pour un dîner simple mais gourmand, avec des ingrédients du placard !  Lire la suite

Tarte salée à la crème de coco et au curry, poulet, poivron et gruyère

Voici une recette de tarte salée complètement de mon invention. J’ai eu l’idée en voyant des pizzas au curry à la carte de pizzerias, puis j’ai fait divers essais. Il s’agit d’une association de saveurs qui fonctionne du tonnerre, pour une tarte salée sans précuisson et très rapide à faire : une pâte brisée toute faite, une base de crème de coco parfumée au curry doux, un peu de poivron et d’oignon, des aiguillettes de poulet en étoile, et du gruyère pour couronner le tout… C’est gourmand et franchement original !  Lire la suite

Tortizza aux deux fromages (petite pizza express sur tortilla)

La pizza sur pain pita est détrônée, c’est officiel : si vous mettez une garniture de pizza sur une tortilla, c’est (encore) meilleur, et tout aussi express ! Un peu de sauce tomate, de mozza et de gorgonzola, et hop, dix minutes au four ! Et je vous préviens, c’est trop, trop bon… Au point que vous allez regretter d’avoir été raisonnable et d’avoir compté manger une seule petite tortizza accompagnée de salade… La solution parfaite pour un petit repas rapide et gourmand, on a vraiment adoré la tortizza ou tortizza-pizza, le dîner régal de paresse du moment !

Temps de travail : 10 minutes – À table dans 20 minutes Lire la suite

Pâtes au poulet, vin blanc et poireau (one pot pasta)

Voici une nouvelle recette de « one pot pasta » : poulet, poireau et pâtes cuisent ensemble jusqu’à absorption de toute l’eau de cuisson, et on obtient un plat complet délicieusement parfumé grâce à du vin blanc ! J’adore le principe du « one pot pasta », si paresseux, qui permet d’avoir un plat de pâtes équilibré sans se fatiguer… Voilà qui me motive à cuisiner les légumes ! Mais il est très important de parfumer suffisamment le plat, car autrement on peut obtenir un résultat trop fade ! Après la version à la crème et au porto (poulet, champignons, courgette), celle au roquefort (à la courgette) et celle au lait de coco (au saumon et au poivron), j’ai eu l’idée d’une nouvelle déclinaison avec le vin blanc et les poireaux ! Le résultat est tout à fait à la hauteur, je suis contente de ma trouvaille. Même pas besoin d’ajouter de la matière grasse, même si un peu d’huile d’olive ou même de crème fraîche ne gâte rien !

Temps de travail : 10 minutes – A table dans 20 minutes Lire la suite