« One pot pasta » de saumon au lait de coco

DSC06190 r.JPGUne recette sympathique et savoureuse qui vous fera manger des légumes : un plat de pâtes au saumon, lait de coco, poivron et courgette agrémenté d’un peu de curry ! Il s’agit d’un plat express et coloré où tout cuit ensemble, sur le principe du « one pot pasta » dont je vous ai déjà parlé pour ma recette de pâtes au poulet, champignons et courgette, sauce crémeuse au porto : délicieux, équilibré, ultra paresseux, et avec le minimum de vaisselle ! Cette sauce est vraiment très bonne.

Si vous souhaitez faire des variations, vous pouvez mettre aussi des asperges vertes, en jetant la partie dure et en les découpant en tronçons ! Et il est possible de remplacer le saumon par du blanc de poulet ou des crevettes. Lire la suite

Crêpes aux œufs de saumon comme en Russie

DSC05589 r.JPG

Les Russes sont de très grands amateurs d’œufs de saumon (comme moi) et de crêpes (comme moi aussi)… Et j’ai découvert dans un restaurant de Saint-Pétersbourg qu’on pouvait les associer, ce qui ne m’avait pas effleurée jusque là ! J’ai donc voulu reproduire ce délice à la maison, même si la crème fraîche française est moins bonne pour cette recette que la crème russe, légèrement aigre. Le résultat est un vrai régal, qui donne des airs de fête à votre table sans que la paresse soit mise à mal !

Temps de travail : 15 minutes – prévoir un temps de repos de la pâte Lire la suite

Délicieuses pommes de terre à l’huile (au four comme en Italie)

DSC05625

Aaaah, les pommes de terre sautées ! Le grand drame du gourmand paresseux ! Pourquoi faut-il que ce soit fatigant à faire et pas évident à réussir alors que c’est tellement bon ? Mais réjouissez-vous : j’ai enfin déniché la recette miracle ! Elle permet d’obtenir à tous les coups des pommes de terre fondantes à cœur, délicieusement croustillantes et parfumées à l’extérieur, le tout sans se fouler, sans devoir surveiller ni goûter, et même sans devoir mettre trois tonnes et demie d’huile ! Que demande le peuple ? Les légumes ont vraiment du souci à se faire… Et hop, un recette paresseuse de plus à la gloire des pommes de terre (avec mes pommes de terres au four sauce crémeuse à la ciboulette et mes pommes de terre au four en éventail qui en jettent pour zéro effort) !

J’ai fait cette trouvaille en essayant d’imiter les pommes de terre telles que je les ai adorées servies en accompagnement à Rome : cuites au four à l’huile d’olive et au romarin, et délicieusement croustillantes ! Lire la suite

Pâtes aux sardines, clémentines et raisins secs

DSC06084 r.JPGSi vous avez lu mon article sur le livre de cuisine Simplissime, le livre de cuisine le + facile du monde de J.-F. Mallet, alors vous savez déjà que cette recette vient de là ! J’ai augmenté la quantité de garniture par rapport à la quantité de pâtes (une boîte de sardines pour deux personnes, je trouve que ça fait tristounet), et troqué avec bonheur les mandarines contre des clémentines. Une recette sucrée-salée sympathique pour améliorer le quotidien, et donner du charme aux sardines en boîte (un peu dans la même lignée que ma recette de crumble de sardines en boîte). Il y a longtemps, j’avais fait une recette très proche mais sans agrume, et je trouve que la clémentine apporte la touche qui manquait !

Lire la suite

Risotto paresseux aux carottes

DSC05530 rr.JPG

Ah, le risotto ! J’aime tellement ça ! Mais j’avoue que passer une demi-heure devant les fourneaux à ajouter des louches de bouillon et à touiller pour que le riz absorbe le liquide tout doucement sans attraper, ce n’est vraaaaiiiiiiment pas mon truc, surtout pour le quotidien… Alors j’ai mis au point au millimètre près ma recette paresseuse, en mettant tout le bouillon d’un coup. Clairement, le résultat n’est pas le risotto le plus incroyablement fondant de l’univers (je crains qu’il ne faille respecter la tradition pour pouvoir espérer un tel résultat), mais c’est vraiment très, très bon quand même… Et tellement facile que je fais du risotto beaucoup plus souvent maintenant !

Et la ligne dans tout ça, me direz-vous ? Eh bien pour avoir bonne conscience, je profite de ce risotto pour me faire avaler des carottes Lire la suite

Tartines poireau cancoillotte

DSC05930 r.JPGVoici une recette très gourmande et pourtant presque light : les tartines poireau cancoillotte ! Je vous ai déjà parlé de la cancoillotte, sorte de fromage en pot très savoureux, extrêmement peu gras et à la texture singulière, sympathique servi chaud comme sauce pour des pommes de terre au four en éventail. J’ai inventé cette recette de tartines poireau cancoillotte pour mettre à l’honneur ce fromage : son goût contrebalance à merveille le côté un peu sucré du poireau, ce qui fait que la recette est parfaite telle quelle ; pas besoin d’ajouter de charcuterie ou quoi que ce soit d’autre ! Et à la fin, n’oubliez pas de gratter ce qui reste de fromage au fond du plat…

Lire la suite

#J’ai testé pour vous : « Simplissime, le livre de cuisine le + facile du monde » de J.-F. Mallet

9782013963657-XCeci n’est pas une recette mais un compte-rendu d’un livre de cuisine ! Avez-vous remarqué dans le métro une publicité pour un livre de cuisine (si si, j’ai bien dit pour un livre de cuisine !) intitulé Simplissime, le livre de cuisine light le + facile du monde ? Quand j’ai vu ça, je me suis tout de suite dit : mais c’est pour moi ça !

Lire la suite

Gratin fameux de pâtes au poulet, oignon et champignons (sans précuisson)

DSC05784 r.JPG

J’adore les pâtes à la crème avec du poulet, de l’oignon et des champignons ! Et je suis encore plus fan de la version gratinée… Seulement voilà : je n’aime pas faire la vaisselle après (deux poêles, une casserole, une passoire, un plat à gratin…). Alors après avoir longtemps hésité, je me suis jetée à l’eau : j’ai essayé de réaliser ce gratin sans rien précuire, pas même les pâtes. Et là,  ô surprise, ô miracle, ô régal de paresse ! Ce n’est pas juste une recette paresseuse qui fonctionne (alors que cela aurait pu être un fiasco retentissant) : c’est un délice ! Le résultat est bien meilleur qu’en précuisant tout séparément. Le poulet n’est pas sec du tout, il donne du goût aux pâtes, les oignons sont fameux… Et dire que je ne découvre cette recette que maintenant !

Temps de travail : 10 minutes – à table dans 30 minutes Lire la suite

Gratin de ravioles aux courgettes (sans précuisson)

DSC05902 r.JPG

Voici une recette de gratin on ne peut plus paresseuse, qui permet de rendre gourmandes les courgettes grâce au fromage des ravioles ! Le concept est de ne rien précuire : c’est votre four qui travaille pour vous ! Le résultat est terriblement gourmand, un vrai délice de fromages, surtout si vous utilisez des ingrédients de bonne qualité. J’ai trouvé cette idée sur Marmiton.

Temps de travail : 10 minutes – À table dans 40 minutes Lire la suite

Pâtes alsaciennes au poireau et à la crème

DSC05571 rrr.JPG

Voici un accompagnement très agréable, parfait pour aller avec des pavés de saumon frais (cuits une quinzaine de minutes au four tels quels), ou encore avec du boeuf, du poulet… Je le réalise avec des spätzle, des pâtes alsaciennes du rayon pâtes fraîches, qui ont le bon goût de n’avoir besoin que d’un passage à la poêle (la même poêle que celle où je fais cuire les poireaux, vous voyez l’intérêt pour la paresse ?). Ces pâtes alsaciennes sont délicieuses avec une fondue de poireaux, et ça fait très peu de vaisselle à laver pour un plat complet et équilibré ! Vous pouvez remplacer les spätzle par des gnocchi à poêler, mais je trouve l’association un peu moins intéressante.

Temps de travail : 5 minutes – A table dans 20 minutes Lire la suite