Gratin de polenta à la raclette et au jambon cru

La raclette party, j’adore. Mais que voulez-vous, j’aime aussi varier les plaisirs, et inventer de petites recettes pour mon blog… Voilà comment m’est venue l’idée de cette recette de gratin à la gloire de la raclette ! Vous réalisez ma délicieuse polenta rapide et crémeuse en une dizaine de minutes, puis vous la versez dans un plat à gratin, vous recouvrez la surface de jambon cru et de tranches de raclette (bien serrées, si vous aimez la décadence) et… c’est fini, vous n’avez plus qu’à enfourner pour une dizaine de minutes à 180° histoire de faire fondre le fromage. De la comfort food comme on l’aime quand il fait bien froid, en moins de temps qu’il n’en faut pour faire cuire des pommes de terre à l’eau ! Et pour ne rien gâcher, vous pouvez facilement augmenter les quantités pour un régiment, sans y passer trop de temps. Y a plus qu’à rajouter trois feuilles de salade verte pour la bonne conscience !

Spätzle maison (pâtes alsaciennes)

Les spätzle, c’est devenu un rituel chez nous. Nous adorons ces délicieuses pâtes alsaciennes (les Italiens n’ont qu’à bien se tenir), c’est très satisfaisant de faire des pâtes maison, on ne peut pas faire plus rapide (vous êtes à table en à peine plus de dix minutes !)… J’ai mis très longtemps à me lancer dans les spätzle maison, et j’ai hésité à publier cette recette au début, parce qu’elle nécessite un accessoire spécial… Car sans cet accessoire c’est vraaaaiment pas paresseux : traditionnellement, on découpait ces pâtes au couteau une par une !!! Et puis je me suis dit qu’il y aurait sûrement des gens qui seraient intéressés par cette recette ; et puis pour l’accessoire spécial, Amazon est ton ami : je vous présente le rabot à spätzle (lien non sponsorisé) ! Avec ça, vous pouvez aussi réaliser des variantes des spätzle : les nokedli hongrois, qui ont une forme plus ronde alors que les spätzle sont plus allongées. Comme pour toutes les recettes, c’est d’autant plus paresseux que le nombre de convives est petit : évidemment, ce sera plus long si vous devez faire bouillir une énorme marmite d’eau pour faire des spätzle pour un régiment !

Temps de travail : 12 minutes – À table aussitôt

Lire la suite

Flatbread façon pizza aux crevettes express et diététique (sauce tomate, poivron, crevettes)

Pour un dîner léger rapide et entièrement maison, voici une variante de recette de flatbread, ce pain express cuit à la poêle que l’on peut garnir selon ses envies et servir accompagné de salade verte ! Ici il s’agira de couronner notre flatbread de sauce tomate et de crevettes, en rehaussant le tout d’un peu de poivron rouge, d’huile d’olive et de basilic frais, pour un flatbread revisité façon pizza light (mais je vous jetterai pas la pierre si vous rajoutez du fromage, hein… D’ailleurs la photo me trahit, j’ai rajouté cette fois-là un peu de parmesan râpé) ! J’adore le principe du flatbread, cela permet de passer à table très rapidement pour les jours de flemme et de grosse faim, mais cela reste quand même à la fois gourmand et diététique.

Temps de travail : 10 à 15 minutes – À table aussitôt

Lire la suite

Tarte aux myrtilles avec pâte sucrée maison au citron – 15 minutes chrono

Je vous ai déjà parlé avec enthousiasme de ma magnifique découverte : la pâte à tarte express à la casserole, une délicieuse pâte à tarte qui s’amalgame en cinq secondes à la cuillère, et qu’on étale dans le moule avec les doigts, pour une pâte à tarte maison sans stress, sans rouleau à pâtisserie ni farine jusqu’au plafond… La recette telle qu’elle circule sur le net est soit sans sucre, soit légèrement sucrée : elle joue le rôle de pâte brisée. J’ai fait des expériences, et il s’avère que la recette fonctionne très bien aussi en ajoutant la dose de sucre : voilà donc une pâte quasi sablée très paresseuse ! Et l’avantage de faire soi-même sa pâte, bien sûr, c’est qu’on peut s’amuser à la parfumer à ce qu’on veut, et varier les plaisirs à l’infini… Que demande le peuple ?

Il se trouve que je voulais depuis longtemps mettre au point une recette de tarte aux myrtilles. J’adooooore les tartes aux myrtilles, ça me rappelle la montagne et ses délices… Coup de chance, c’est vraiment un fruit de paresseux : pas d’épluchage, pas de tranchage… Alors pas d’excuse pour ne pas se lancer dans une pâte à tarte maison ! Pour rehausser les myrtilles, je vous propose donc une pâte paresseuse parfumée au citron. Une alliance de saveurs très intéressante !

Temps de travail : 15 minutes – Se mange froide Lire la suite

Boulettes de champignons

Voici une petite recette facile de boulettes aux champignons, histoire de varier les moyens d’atteindre les cinq fruits et légumes par jour… Nous les avons mangées seules avec un peu de crème fraîche et de la salade verte pour un dîner très léger, mais elles iraient très bien avec des pâtes et de la sauce tomate aussi !

Temps de travail : 15 minutes – À table aussitôt

Lire la suite

Frites au four

Voici une recette toute bête, mais bien sympathique et bien pratique : des frites au four ! Un petit filet d’huile d’olive, vous mélangez un petit peu, vous étalez le tout en une fine couche sur une plaque pour le four antiadhésive… Vous enfournez environ 30 minutes à 180°, et vous vous régalez ! Pas de surveillance, pas besoin de matériel de derrière les fagots, très peu d’huile, et un résultat très gourmand (même si les accrocs à la friture ne retrouveront pas exactement la même sensation, cela va sans dire). Le plus ennuyeux est de trancher les pommes de terre au format frites, alors je n’irais pas jusqu’à qualifier cette recette de paresseuse si vous voulez faire des frites pour un régiment… Mais cela restera toujours un accompagnement facile et très apprécié ! Sur la photo, les frites ont été saupoudrées de parmesan pour servir, mais ce n’était pas l’idée du siècle par contre. Voilà, j’ai tout dit, vous m’en direz des nouvelles 🙂

Flatbread (pain express à la poêle), garniture au saumon fumé et à l’avocat

Voici une recette géniale que je dois à un blog dont je suis particulièrement fan, Owi Owi fouette-moi : le flatbread express ! Un pain plat (cousin du naan), moelleux et agréable, cuit à la poêle… et surtout, qui prend à peine plus de dix minutes à faire du moment où vous vous y mettez à celui où vous passez à table ! Pas de temps de repos, zéro galère ni matériel… C’est d’autant plus incroyablement rapide que le résultat est très bon et se prête à toutes sortes de garnitures pour un dîner express diététique accompagné de salade verte. Je n’ai pas fini de décliner cette recette, parfaite pour les soirs où on est pressé ! Pour une première garniture très « régal de paresse », je vous propose ici de tartiner votre flatbread de yaourt à la ciboulette que vous couronnerez de saumon fumé et d’avocat. Une garniture savoureuse et sans cuisson, tellement rapide à préparer que vous pouvez très bien le faire en surveillant la cuisson du flatbread ! Elle est pas belle la vie ?

Temps de travail : 10 à 15 minutes – À table aussitôt Lire la suite

Délicieux gâteau fondant au sucre muscovado et aux Smarties

Ce gâteau est une petite merveille : le miracle du sucre muscovado ! Vous savez, ce sucre complet à la mode, foncé, humide et à la saveur si particulière… Le résultat est un gâteau délicieusement parfumé, fondant, presque caramélisé, et très original je dois dire. Je l’ai inventé à partir d’une base de gâteau nantais (mais c’est tellement meilleur que ledit gâteau nantais…!). Eh bien je n’en suis pas peu fière ! Pour rendre ce gâteau encore plus gourmand, j’y ajoute des Smarties (que vous pouvez remplacer par de grosses pépites de chocolat, mais ce sera moins bien, c’est ce que j’avais testé en premier) : les saveurs se marient à la perfection, et cela rajoute un petit effet croquant qui est vraiment à croquer ! Vous m’en direz des nouvelles !

Si vous ne connaissez pas le sucre muscovado et que vous êtes un gros gourmand, je ne peux que vous conseiller d’essayer ! On en trouve dans certaines grandes surfaces et en magasin bio. Vous trouverez ici deux autres recettes de dessert à la gloire du muscovado déjà publiées sur ce blog (façon riz au lait à base de restes, ou en crumble banane chocolat). Je parie qu’une fois que vous aurez fini votre premier kilo de muscovado vous aurez envie d’aller en racheter !

Temps de travail : 15 minutes – À table dans trois quarts d’heure ou plus (se mange très bien froid) Lire la suite

Galettes bretonnes gratinées au roquefort, poire et noix

Vous vous souvenez de mon astuce pour réchauffer des galettes bretonnes du commerce sans galérer ? Je les garnis avec quelque chose de crémeux nécessitant pas ou peu de cuisson, je plie la galette en quatre, la saupoudre de fromage râpé et enfourne le tout pour dix minutes (la version aux oignons et lardons est ici). Voici donc une variante de saison, qui fonctionne très bien grâce à une jolie association de saveurs et de textures : roquefort, poire et noix, sur une base crémeuse rehaussée de champignons et d’oignons surgelés… Un petit plat du soir bien sympathique !

Temps de travail : 10 à 15 minutes (plus pour plus de galettes) – A table dans 25 minutes Lire la suite

Poulet de grand-mère (ou l’art de rendre les blancs de poulet très fondants et savoureux)

Voici une recette de famille de mon cher et tendre : merci Zsuzsi pour cette belle découverte ! Ça vous arrive souvent de trouver vos blancs de poulet décevants, peu savoureux et parfois même pas tendres du tout, voire méchamment durs ? Malheureusement, c’est souvent ce qui arrive avec les blancs de poulet achetés tels quels, quand on n’est pas d’humeur à faire rôtir un poulet entier au four… Qu’on achète du premier prix ou du bio, d’ailleurs ! Eh bien avec cette recette, votre poulet pas génial se transforme en régal, c’est de la sorcellerie (la magie de l’huile, oh oui !) : votre poulet a un goût de poulet délicieux, il est croustillant, fondant, gourmand, vraiment très bon. Le secret : rouler les escalopes de poulet dans la farine, comme pour des soles meunières, et les faire cuire avec de l’huile à la poêle. C’est simple et pas particulièrement tendance, mais on ne s’en lasse pas ! Et c’est très bon froid, donc en plus vous pouvez en mettre dans votre lunchbox paresseuse !

Temps de travail : 10 à 15 minutes – À table aussitôt Lire la suite