Biscuits moelleux à la banane (ultra light ni vu ni connu)

Cela faisait longtemps que j’avais entendu parler de cette recette de biscuits constitués quasi exclusivement de flocons d’avoine et de banane écrasée, j’en avais vu passer diverses variantes (notamment celle-ci, du blog Recettes by Hanane)… J’avais très peur que ce soit bof (comme beaucoup de desserts régime en fait… Le sucre c’est la viiiiiie !), mais cela piquait ma curiosité. Vu que je suis dans ma période d’expérimentations light, je me suis lancée. Verdict : pas besoin de faire le régime pour avoir envie d’en manger encore et encore ! La texture est fameuse, moelleuse, un peu humide à cœur, ils ont un excellent goût de banane… Le tout avec seulement une cuillère à soupe de miel pour sucrer la recette (par contre ne l’omettez pas sous peine d’obtenir quelque chose de sec et de pas assez sucré) ! Point de vue nutritionnel, on ne peut pas faire plus healthy (comme-on-dit-quand-on-est-à-la-dernière-mode-culinaire) : les flocons d’avoine sont la céréale à la mode (elles ont un index glycémique bas et sont censées favoriser la baisse du cholestérol), il n’y a pas de matière grasse, et la quasi totalité du sucre vient de la banane elle-même. Un en-cas parfait pour un petit-déjeuner à manger dans les transports, un grignotage entre deux repas dans une longue journée, ou simplement une petite douceur sans culpabilité au moment du dessert… Et si vous le souhaitez, vous pouvez même ajouter des pépites de chocolat pour plus de gourmandise ! En plus, ils se conservent bien quelques jours, enveloppés dans du papier aluminium et placés dans une boîte métallique… Une recette à garder sous le coude, qui va enterrer aussi bien vos barres de céréales du commerce que vos biscuits industriels prétendument diététiques !

Avec cette recette, je participe au défi du site recettes.de sur le thème « recettes vite faites pour une rentrée sans stress », ainsi qu’au défi « Cuisinons de saison » de Claudine, du blog Cuisine de Gut, avec la banane.

Temps de travail : 15 minutes – À table dans 30 minutes (mais personnellement je trouve que c’est meilleur froid) Lire la suite

Risotto paresseux au saumon fumé, au fenouil et à l’aneth

Voici une recette raffinée mais très facile : un nouveau risotto paresseux au saumon fumé et à l’aneth ! Pas besoin de rester aux fourneaux à surveiller et à touiller, vous mettez un minuteur et quand vous revenez c’est prêt ! En plus, cette recette a le mérite de vous faire manger beaucoup de légumes : avec ce risotto, vous vous enfilerez la moitié d’un fenouil sans douleur ! Je suis contente : jusqu’ici, je n’avais pas trouvé de façon satisfaisante de cuisiner ce légume, à part en quantité très faible dans mon délicieux saumon en croûte de pâte feuilletée… Voilà qui est fait, et dans cette recette le fenouil rehausse très bien le goût du saumon et de l’aneth sans être trop fort non plus : un équilibre réussi !

Avec cette recette, je participe au défi « Cuisinons de saison » de Claudine, du blog Cuisine de Gut, avec le fenouil !  Lire la suite

Crème de courgette froide à la menthe

Voici une recette fraîche très sympathique, particulièrement diététique mais qui saura vous réconcilier avec le vert : un velouté de courgettes à la menthe, mais froid ! Un plat très agréable l’été, que vous pourrez servir avec des crevettes, ou encore des gressins enroulés dans du jambon cru ! Une fois refroidie et accompagnée de menthe, la courgette devient beaucoup plus glamour, ce velouté passe tout seul, je suis assez fière de ma trouvaille ! J’ai un peu adapté la recette du blog Un flo de bonnes choses.

Temps de travail : 15 minutes – À préparer à l’avance (prévoir un temps de réfrigération) Lire la suite

Steak de thon et son wok de champignons et poivrons à la sauce soja (one pot)

C’est en cherchant un moyen original d’agrémenter mes légumes que j’ai fait une délicieuse poêlée de champignons et poivrons à la sauce soja. Pourtant, d’habitude je n’aime pas trop les poivrons cuits si peu de temps, mais là c’était vraiment très, très bon, en accompagnement d’un poisson avec du riz ! À partir de là, je n’ai eu qu’à « paresseusifier » le tout : trouver un poisson et un féculent qui se marient parfaitement bien à ces saveurs, et qui me permettent de faire cuire un repas complet dans une seule poêle ! L’idée de mettre des petits pois en boîte  était excellente, ils s’accordent très bien avec le reste, sans masquer les autres goûts, et on ne peut pas faire plus paresseux comme féculent (eh oui, ce sont des féculents et non pas des légumes, dommage, non ?)… Mais si vous le souhaitez, vous pouvez faire cuire du riz plutôt, servi avec de la sauce soja, c’est très bon aussi !  Lire la suite

Salade de pâtes au poulet, haricots verts, fraises et féta

DSC07793 r.JPG

Vous vous souvenez de ma trouvaille de l’été dernier, la fraise en version salée en tandem avec de la féta ? J’avais fait cette découverte en cherchant une recette salée avec des fruits pour la Bataille Food #35 sur le thème « les métamorphoses – Quand les légumes se prennent pour des fruits et les fruits pour des légumes »… Emerveillée, j’avais décliné cette association de saveurs en version salade, taboulé (dé-li-cieux !) et bricks… Cette année, je vous propose la version « salade de pâtes aux haricots verts », pour un repas complet et original, qui peut parfaitement prendre place dans une lunchbox froide ! Lire la suite

Dessert minute à la fraise (saveurs bretonnes)

J’ai fait une grande découverte !  Et comme pas mal de grandes découvertes, celle-ci fut le fruit d’une suite de hasards… Fruit qui en l’occurrence est une fraise, qui file le parfait amour avec la crêpe dentelle, sous les heureux auspices de la chantilly et… du caramel au beurre salé (ah ! le caramel au beurre salé… Je sais plus si je vous ai dit que c’était mon truc préféré en sucré… j’en suis complètement folle !)… Miam, que de délicieux ingrédients réunis ! Tous bretons, sauf la crème chantilly normande, haha ! Ils vont merveilleusement bien ensemble, même si j’étais un peu dubitative pour l’association fraise/caramel au beurre salé… Mais ça c’était avant d’essayer ! L’équilibre des goûts et des textures est parfait, entre fruité et sucré, croustillant qui craque sous la dent et fondant crémeux…

Tout est parti du fait que je voulais réaliser un dessert express et paresseux avec plusieurs couches à la manière d’un millefeuille… Une vraie contradiction dans les termes pour Régal de Paresse : le millefeuille est une pâtisserie très technique ! Et en écumant le Web, je suis tombée sur une recette astucieuse du blog Une tortue dans la cuisine : des crêpes dentelle collées entre elles par du caramel au beurre salé, formant trois niveaux séparés par de la chantilly… J’ai ajouté des fraises parce que j’avais une folle envie de fraises, transformé le millefeuille en tartelette en une seule couche (devant la volonté réitérée de mon millefeuille à deux couches de s’effondrer sous le poids des fraises), j’ai prié pour que le caramel au beurre salé se marie bien avec les fraises… Et le résultat m’a bluffée !

Temps de travail pour deux portions : 10 à 15 minutes – À table aussitôt Lire la suite

Crumble de rhubarbe à l’amande – version normale et version allégée (sans matière grasse)

Dans la famille rhubarbe, je demande… le crumble ! Il n’y a pas encore de crumble sur ce blog. Pourtant, je raffoooooole du crumble aux pêches… Mais il faut reconnaître qu’éplucher et couper en morceaux un kilo de pêches, c’est pas paresseux (surtout si par-dessus le marché vous précuisez vos pêches à la casserole avec un peu de crème de pêche pour obtenir un goût et un fondant absolument renversants… j’dis ça j’dis rien !). La version à la rhubarbe est beaucoup plus rapide, en plus d’être très bonne et originale ! Je profite de l’occasion pour vous donner deux recettes de pâte à crumble : la classique, bien beurrée, mais agrémentée de poudre d’amandes pour encore plus de gourmandise ; et une version allégée, où le beurre est remplacé par… un peu de yaourt ! J’ai repris le principe d’une recette de P’tit Chef, j’étais sceptique, mais le résultat est bon ! Personne n’aura l’impression que vous servez un dessert allégé. Le crumble avec la culpabilité en moins !

Temps de travail : 15 minutes – À table dans une petite heure Lire la suite