Tagliatelles au maquereau cru et à la ciboulette

DSC05562.JPG

Amateurs des saveurs maritimes prononcées, cette recette est faite pour vous ! J’ai découvert les joies du maquereau cru dans un restaurant japonais en prenant un jour un assortiment de sashimis, et j’en suis particulièrement friande depuis. Et j’ai inventé cette recette originale pour avoir une autre manière de m’en régaler ! Un délice à chaque bouchée.

Si vous avez des amis du genre à aimer cette recette, vous aurez en plus la satisfaction de pouvoir les recevoir paresseusement. Le poisson peut être préparé à l’avance et gardé au réfrigérateur : vous n’aurez qu’à faire cuire les pâtes au dernier moment ! Lire la suite

Club sandwich au thon crémeux et au chèvre

DSC05489 retouchée.JPG

Voici une recette idéale si vous voulez confectionner rapidement des sandwiches avec du pain de mie, mais sans qu’ils soient secs et insipides comme la plupart de ceux du commerce. Une recette sympathique aussi bien pour un repas sur le pouce que pour un buffet !

La garniture crémeuse au thon de ces sandwiches fait aussi une très bonne tartinade pour l’apéritif. Lire la suite

Lapin rôti au four à la crème moutardée

DSC05482 r.JPG

Si vous faites partie des gens qui croient que le lapin c’est sec, filandreux et que ça n’a point de goût, préparez-vous à changer d’avis ! Voici une méthode paresseuse et infaillible pour faire de la viande de lapin un régal : il s’agit bêtement de la faire rôtir longtemps au four, ce qui rend l’intérieur extrêmement fondant, l’extérieur grillé et croustillant, et le tout beaucoup, beaucoup plus goûteux qu’avec les autres modes de cuisson, miaaaaam ! Franchement, c’est le jour et la nuit. Même les parties gélatineuses se métamorphosent pour devenir la partie la plus délicieusement grillée ! Et le tout n’est même pas sec ! Comme quoi la perfection faite lapin, ça existe en ce bas monde.

J’enduis les râbles d’un mélange de crème et de moutarde à l’ancienne pour que la surface ne sèche pas, et que cela rehausse un peu le goût (mais pas trop : je ne suis pas une fan de moutarde, mais son goût s’adoucit à la cuisson). Les grains de la moutarde à l’ancienne deviennent tout croustillants, c’est drôlement chouette ! A servir avec des pommes de terre rôties au four pour que le régal paresseux soit complet. Lire la suite

Pommes de terre et champignons rôtis au four, sauce crémeuse à la ciboulette

DSC05889 r.JPG

Voici un accompagnement tout à fait délicieux, et tellement paresseux ! Le rêve ! Vous n’avez rien à faire qu’attendre, c’est le four qui travaille pour vous !

Je voulais égaler les pommes de terre au four servies dans les restaurants Hippopotamus, si savoureuses, et dont la peau est encore meilleure que la chair… Or il se trouve que c’est très facile. Il suffit de faire cuire ses pommes de terre entières, non épluchées, une heure au four, telles quelles, et surtout pas enveloppées dans du papier alu comme ça se fait souvent (ce qui revient à les cuire à la vapeur, et ne métamorphose pas la peau de la patate en délice). J’adore le contraste entre la pomme de terre bien chaude et la crème à la ciboulette froide !

Pour que cet accompagnement soit quand même équilibré, j’ajoute souvent des champignons entiers. Lire la suite

Tarte aux aubergines façon « parmigiana » (sans précuisson)

DSC05427 r.JPG

Les légumes et moi (nous), ça fait deux (trois), mais il paraît qu’il faut en manger quand même, n’est-ce pas, alors je cherche constamment des moyens de les rendre appétissants selon nos goûts… Et cette tarte aux aubergines est l’un des résultats de cette quête ! L’idée est de faire une tarte salée sur le principe de la « parmigiana » d’aubergines, un gratin d’aubergines à la tomate et au fromage particulièrement fondant, que nous avons découvert lors de vacances à Naples.

Pour une tarte de légumes frais, c’est une recette vraiment rapide, puisqu’il n’y a pas besoin de précuire les rondelles d’aubergines : on les dispose crues sur la pâte et hop, au four ! Lire la suite

Poêlée de gnocchi aux champignons

DSC05386 r.JPG

Vous connaissez les gnocchi à poêler, invention géniale de l’industrie agro-alimentaire qu’on trouve au rayon des pâtes fraîches ? Il suffit de les faire revenir quelques minutes à la poêle pour se régaler, et je les trouve délicieux dans plusieurs marques. Ils se prêtent à toutes sortes de recettes express où on fait tout revenir ensemble dans la même poêle ! Avec des champignons, ils constituent mon accompagnement fétiche pour le bœuf, le magret de canard ou le filet de poulet. Je n’hésite pas à les servir à des invités gourmets. Vous pouvez les déguster tels quels revenus au beurre, ou agrémentés de crème fraîche, ou encore avec la sauce de votre choix. Lire la suite