Fondue de poireau aux lentilles corail et au saumon, sauce crémeuse au vin blanc (one pot)

Voici une recette totalement de mon invention, qui a le mérite de renouveler le principe du « one pot » (un plat complet et équilibré cuit dans un seul et unique plat, tout ensemble) avec une autre base que les pâtes ou le risotto : ici, la place des féculents sera tenue par les lentilles corail, qui ont l’intérêt d’être des légumineuses très faciles et rapides à cuire ; mon dernier hobby culinaire ! Si vous aussi vous aimez bien la fondue de poireaux mais que vous êtes pris parfois d’une crise intense de flemmingite rien qu’à la pensée de devoir faire cuire en plus des féculents, cette recette paresseuse est faite pour vous, car elle rend bien service ! Vin blanc, crème fraîche et parmesan viennent parfumer cette fondue de poireau revisitée, que j’ai décidé d’enrichir de saumon. Bien sûr, vous pouvez servir ce mélange sans saumon avec du riz pour un plat végétarien complet, ou encore remplacer le saumon par ce qui vous chante, des fruits de mer surgelés ou du poulet par exemple !

Les lentilles corail ont l’avantage d’apporter des glucides tout en ayant un grand intérêt nutritionnel et en ayant un index glycémique peu élevé… Vous l’avez compris, ce plat est parfait pour un petit régime en douceur, surtout si vous vous retenez de mettre la dose de parmesan !

Temps de travail : 10 minutes – À table dans vingt minutes

Ingrédients pour deux personnes :

  • un gros blanc de poireau
  • 10 cl de lentilles corail
  • un peu d’oignon (surgelé en ce qui me concerne)
  • 5 cl de vin blanc
  • 10 cl d’eau
  • 2 pavés de saumon
  • crème fraîche (crème épaisse allégée, en ce qui me concerne)
  • parmesan
Lire la suite

Bœuf froid à la japonaise façon Cyril Lignac

Cette recette de bœuf froid à la japonaise, qui semble avoir été créée par Cyril Lignac, est vraiment très simple : un bon steak servi refroidi avec une petite sauce à base de sauce soja et d’huile d’olive, rehaussée de ciboulette et d’un chouïa d’ail. Ce n’est pas la révolution de l’année mais ça fonctionne bien, c’est très rapide et ça change, nous avons été séduits par l’association du bœuf et de la sauce soja !

Temps de travail : 10 minutes – À table dans un quart d’heure

Ingrédients pour deux petites portions :

  • un beau steak (faux-filet…)
  • un peu de salade
  • 3 cuillères à soupe de sauce soja salée
  • 1 cuillère à café d’huile d’olive
  • 1 cuillère à café d’huile de tournesol
  • 1/2 cuillère à café de sucre (roux)
  • une pointe d’ail déshydraté (ou un quart de gousse d’ail frais écrasé)
  • de la ciboulette (surgelée en ce qui me concerne)
Lire la suite

Idées de tartines chaudes autour du magret fumé : à l’huile de truffe, au chèvre, en sucré-salé avec de la poire et des noix… (facile, express et chic)

Voici une idée… ou plutôt toute une déclinaison d’idées variées pour une entrée chic et festive, mais qui peuvent aussi trouver leur place dans un petit dîner gourmand ! La plupart de ces petites tartines chaudes, passées dix minutes au four, contiennent du magret fumé, mais pas toutes. J’ai testé de nombreuses combinaisons et voici celles qui ont passé le test : huile de truffe + magret + chèvre, avec éventuellement un cerneau de noix et une touche de poivre ; huile de truffe + magret + poire + noix pour une version sans fromage ; huile de truffe + poire + noix avec un peu de poivre, pour une version sans viande ni fromage ; huile d’olive, magret + chèvre + herbes de Provence, pour une version plus classique qui passe aussi très bien avec du jambon cru à la place du magret, ou même sans viande… Un petit régal, des associations de saveur intéressantes, bref, de quoi émoustiller les papilles de vos convives et susciter leur envie urgente de tester toutes les variantes que vous choisirez de proposer ! Les fêtes de fin d’année m’ont inspiré ce post, mais elles se prêtent à toutes sortes d’occasions et peuvent aussi être une bonne idée très simple à réaliser pour un dîner romantique réussi ! L’utilisation d’huile (plutôt que de choses à tartiner laborieusement) et de poires au sirop rend la confection de ces toasts rapide même si, bien sûr, tout dépend de la quantité de toasts que vous faites.

Je dédie cette photo à Julia, qui m’a gâtée pour Noël ! 😉

Temps de travail : 20 minutes – A table dans une demi-heure

Lire la suite

Aiguillettes de canard au miel (sauce express)

Les aiguillettes de canard sont agréables pour la cuisine du quotidien, car c’est une viande gourmande et qui, sous cette forme, cuit en quelques minutes à la poêle… Mais malheureusement, on a vite fait d’obtenir un résultat sec ou décevant. Problème réglé : avec cette petite sauce au miel express, agrémentée d’oignons (surgelés, pour paresser au lieu de pleurer), on se régale avec très peu d’efforts ! Une recette parfaite quand on est pressé, par exemple pour un déjeuner quand on est en télétravail !

Temps de travail : 10 minutes – A table dans 10 minutes

Ingrédients pour deux personnes :

  • une barquette d’aiguillettes de canard (environ trois par personne)
  • 1 càs de miel liquide, de châtaignier par exemple pour un maximum de caractère
  • 1 càs de sauce soja
  • de l’oignon surgelé en cubes
Lire la suite

Le croque parfait à la raclette (express, paresseux et délicieux)

Depuis toute petite, j’adore manger des croques à la raclette (et de la raclette fondue de façon générale, d’ailleurs !). La recette des tartines chaudes de mon enfance a peu à peu évolué jusqu’à donner cette version que je trouve absolument parfaite… Alors il était temps que je me donne la peine de publier ce plat, même s’il s’agit presque d’une non-recette, et que ma trouvaille la plus récente en la matière est inavouable ! Le principe est simple : de la baguette, du jambon cru (c’est meilleur qu’avec du jambon blanc), du beurre doux en-dessous (avec du beurre salé ce serait trop salé…), de belles tranches de raclette et, pour finir, un peu d’herbes de Provence (eh oui, ça se marie à merveille avec la raclette !)… Qu’y a-t-il d’inavouable là-dedans, me direz-vous ? Eh bien si vous n’avez pas de pain frais, vous pouvez très bien réaliser cette recette avec du pain pré-cuit de supermarché (vous savez, l’espèce de baguette sous vide qu’il faut cuire une dizaine de minutes au four) : pas besoin de cuire le pain avant de le trancher pour préparer les croques, donc on ne peut pas faire plus pratique… Et – tenez-vous bien ! – c’est encooooore meilleur : le beurre imbibe somptueusement bien le pain de part en part, ce que vous n’avez aucune chance de réussir à faire avec du pain frais ! C’est un régal, et en plus, grâce au fait que le beurre a imbibé le pain la texture est plus agréable, c’est bien plus facile à manger avec des couverts. Un bijou de petite recette, la grande fête du fromage dégoulinant, bien réconfortante pour un dîner express (à accompagner de salade verte pour la fraîcheur et le côté raisonnable… ). Selon les mots mêmes de mon testeur attitré, dont la main gourmande et impatiente s’est invitée sur la photo : « Mais c’est dé-li-cieux ! J’en mangerais bien le double tellement c’est bon ! On en refait là tout de suite ? Non ? Demain, alors ? »

Lire la suite

Crevettes à l’ananas, lait de coco et citron vert (express)

Voici une petite recette froide toute simple mais très réussie qui me vient d’un livre (une fois n’est pas coutume…) qui m’a été prêté (merci Julia !) : Le petit livre de salades express d’Héloïse Martel. Ces crevettes à l’ananas sont un petit régal tout à fait express qui peut se déguster tel quel en entrée pour quatre personnes, ou bien en plat principal pour deux, avec par exemple du riz thaï à la sauce soja en accompagnement. Le citron vert peut être remplacé par du jus de citron jaune (même industriel) sans trop de dommages, mais presser un citron vert dans cette recette lui donnera vraiment un truc en plus. Le jus de citron vient contrebalancer le sucre de l’ananas et atténuer la saveur de la coco en un équilibre parfait, susceptible de séduire aussi bien les récalcitrants de l’acidité que les sceptiques du sucré-salé… J’avais peur que l’ananas en boîte soit trop sucré, mais pas du tout : rien à redire. Une recette express à garder sous le coude aussi bien pour le quotidien que pour recevoir, et qui sera sans doute très bien aussi dans une lunchbox froide !

Temps de travail : 5 à 10 minutes – À table aussitôt

Lire la suite

Bouillon de volaille aux ravioles

Voici une bien agréable « non-recette », qui permet de changer un peu. Au lieu de déguster vos ravioles telles quelles, ou de vous en servir de base pour un (divin) gratin enrichi de légumes comme j’adore (version courgette, épinards ou poireau et raclette), vous pouvez les servir en soupe, dans un bouillon de volaille à base de cube ! Eh bien c’est étonnamment gourmand, et très réconfortant : un vrai bon petit plat d’hiver très rapide et ultra paresseux. Et pour parfaire la décadence fromagère, vous pouvez très bien ajouter un petit filet d’huile de truffe ou encore quelques dés de mousse de canard au porto sur le dessus, à moins que vous ne préfériez ajouter des fines herbes !

Faites cuire votre paquet de ravioles dans un litre de bouillon de volaille, pour quatre convives dans la théorie (en entrée par exemple), ou deux gros gourmands, et servez avec le bouillon.

La cuisson des ravioles est très rapide mais, si vous voulez que le résultat présente bien, pensez bien à touiller vos ravioles doucement tout au long de la cuisson, sinon elles resteront collées (pas grave niveau goût, mais pas sexy en termes de présentation).

Œufs cocotte au tarama

Depuis que j’ai découvert les œufs cocotte, je ne me lasse pas du concept… Parfait pour un dîner express bien réconfortant, tout chaud et merveilleusement adapté en cas de crise aiguë de paresse et de besoin de cocooning : exactement ce qu’il vous faut par les temps qui courent, non ? Après les versions roquefort/thym, saumon fumé, foie gras/brioche et oignon/porto, voici la dernière née, tout droit sortie de mon imagination et déjà faite et refaite de nombreuses fois : des œufs cocotte au tarama ! Et pour vous dire à quel point c’est bon, je n’éprouve même pas le besoin de mettre du fromage fondu fondu dans cette version-ci… Juste de la crème, du tarama et un œuf dans un petit ramequin, et hop, dix minutes au four ! Moi qui adoooore le tarama, je m’en veux de ne pas avoir eu l’idée plus tôt !

Temps de travail : 5 minutes – À table dans 15 minutes

Lire la suite

Saucisse aux lentilles à la crème, champignons et oignon

Voici bien une recette de confinement, mais que je referai sans doute après aussi ! Nous nous sommes mis aux saucisses (eh oui, c’est bien commode puisque les dates vont loin), et nous les avons mariées à des lentilles en boîte en rehaussant le tout de crème fraîche, de champignons et d’oignons surgelés… Depuis longtemps, nous aimions manger les lentilles en boîte agrémentées de crème fraîche, mais j’avais beau trouver que c’était bien meilleur ainsi qu’égoutté, je n’avais jamais osé franchir le pas et poster cette non-recette ici ! Une fois qu’on ajoute des saucisses pour l’apport en protéines et des champignons et des oignons côté légumes, on obtient un plat complet, équilibré, savoureux, express et qui salit très peu de vaisselle. Recette validée et revalidée !

Temps de travail : 15 minutes – À table aussitôt

Lire la suite

Briochettes fourrées au roquefort, poire et noix

Me revoilà en ces temps de confinement avec une petite recette rapide et gourmande de mon invention : une nouvelle déclinaison sucrée-salée des briochettes fourrées (venez par ici pour mes (fameuses) briochettes farcies au camembert et à la pomme et mes briochettes fourrées au chocolat praliné et aux noisettes)… Une recette parfaite pour un dîner léger aussi bien que pour une entrée soignée… Et parfaite aussi pour écouler les poires de fin de saison, souvent décevantes. Bon appétit !

Temps de travail : moins de 10 minutes – À table dans 20 minutes

Lire la suite