Tian de légumes du soleil (un délice de diététique)

J’ai fait pas mal d’essais ces dernières années de légumes du soleil variés rôtis au four ensemble (par exemple sur le principe de l’escalivade, spécialité catalane), mais je n’étais jamais contente du résultat : j’aime ces légumes quand ils sont particulièrement bien rôtis, presque sucrés, et la difficulté est alors de ne pas obtenir un résultat sec… Mais j’ai enfin trouvé la solution : le tian de légumes, une spécialité provençale (le tian est à l’origine le nom du plat en terre cuite qui sert pour ce plat) ! Attention, un bon tian ne se fait pas n’importe comment. Pour obtenir un résultat délicieux, j’ai appliqué les astuces du blog Un panier de saison. Bien serrés les uns contre les autres, les légumes gardent tout leur moelleux ! Un régal aussi bien à la sortie du four que froid, dans une lunchbox par exemple, pour un accompagnement multicolore, diététique et gourmand !

Temps de travail : 10 minutes – À table dans 1h30 environ Lire la suite

Salade de pâtes au poulet, haricots verts, fraises et féta

DSC07793 r.JPG

Vous vous souvenez de ma trouvaille de l’été dernier, la fraise en version salée en tandem avec de la féta ? J’avais fait cette découverte en cherchant une recette salée avec des fruits pour la Bataille Food #35 sur le thème « les métamorphoses – Quand les légumes se prennent pour des fruits et les fruits pour des légumes »… Emerveillée, j’avais décliné cette association de saveurs en version salade, taboulé (dé-li-cieux !) et bricks… Cette année, je vous propose la version « salade de pâtes aux haricots verts », pour un repas complet et original, qui peut parfaitement prendre place dans une lunchbox froide ! Lire la suite

Fajitas végétariens à ma façon (Bataille Food #47)

Voici une recette que j’affectionne, inspirée par les fajitas. Sauf que je ne mets pas d’épices ni de poulet (libre à vous d’en rajouter) et que je fais cuire les poivrons comme j’aime, c’est-à-dire une heure au four jusqu’à ce qu’ils soient presque caramélisés, comme dans ma délicieuse tatin de poivrons ultra paresseuse ! Peu de vaisselle pour un plat du soir diététique et sympathique, où la crème fraîche et le fromage râpé viennent adoucir le goût des poivrons !

Je participe avec cette recette à la Bataille Food #47, défi culinaire inventé par Jenna du blog Bistrodejenna. Le mois dernier, la marraine était Valérie de I Love Cakes, et ce mois-ci c’est Lova de Graine de faim Kely qui a choisi le thème : « sandwiches du monde » ! Les contraintes étaient de cuisiner des sandwiches du monde en version originale, revisitée, sucrée, vegétarienne ou gastronomique ; avec au moins un fruit ou légume de saison : pour moi, le poivron !

Temps de travail : 10 minutes – À table dans une heure et quart Lire la suite

Pissaladière facile et savoureuse

J’adoooore la pissaladière, cette sorte de tarte à l’oignon ensoleillée… Je me souviens d’en avoir mangé d’absolument délicieuses en pique-nique lors d’un séjour à Nice, par un soleil de mai absolument radieux… Alors depuis que je me suis mise à faire des quiches à l’oignon à base d’oignon surgelé, il était temps que je m’attelle à ce problème stratégique : faire une délicieuse pissaladière moi-même, et paresseusement s’il vous plaît ! J’ai dû faire pas mal d’essais, dans ma quête de la pissaladière « Régal de Paresse ». Les oignons doivent être suffisamment fondants et en quantité suffisamment grande, il ne faut pas oublier les deux ingrédients magiques que sont les anchois et le thym, qui doivent venir parfumer uniformément la compotée d’oignon pour lui donner son goût caractéristique de pissaladière… S’agissant de la pâte, j’achète une pâte toute faite (la pâte traditionnelle est une sorte de pâte à pizza épaisse et fondante). La pâte à pizza est celle qui se marie le mieux, je trouve. Voilà, vous n’avez plus qu’à vous lancer !

Temps de travail : 10 minutes – À table dans une petite heure Lire la suite

Gratin de sardines aux courgettes (light et ultra rapide) – création du tag light

J’ai décidé de créer un tag « light » ! Oui, parce que je me suis dit qu’à l’approche de l’été, je n’étais probablement pas la seule à trouver que le kilo pris à Noël était de trop (et puis aussi celui que j’ai pris en seulement cinq jours de vacances en Alsace, etc.). La demoiselle qui m’a soufflé l’idée se reconnaîtra 😉 Mais que les gourmands qui fuient les régimes ne s’effraient pas : j’ai de l’avance en recettes normales, donc vous continuerez à voir passer aussi des desserts décadents et des bons petits plats pleins de fromage !  J’ai appliqué le tag « light » aux recettes particulièrement légères, mais sachez que vous pouvez aussi adapter des recettes taguées seulement diététique et/ou dîner léger (notamment mes tartes de légumes, en diminuant ou supprimant le fromage, en remplaçant la pâte brisée ou feuilletée par de la pâte à pizza, en faisant des petites parts…).

Alors, la recette d’aujourd’hui, que dire à son sujet… J’adoooore les sardines ! Quand j’étais enfant, c’était la grande fête que d’aller chez mon oncle pour une « sardinade », comme on dit dans le Sud : on ne mangeait que des sardines, cuites au barbecue, avec les doigts, jusqu’à n’en plus pouvoir… Le paradis ! Faute de barbecue, et parce que je n’aime pas les sardines au point de vouloir en parfumer mon appartement pendant des jours et des jours (et aussi ma poêle, mes assiettes et j’en passe…), je me rabats sur les sardines en boîte (notamment avec ma recette de gratin inavouable aux sardines ou celle de pâtes aux sardines, clémentines et raisins secs)… Il paraît que les sardines, c’est très bon pour la santé, et qu’il faut manger du poisson deux fois par semaine. Alors j’ai eu une idée : pourquoi ne pas mettre au point une recette où les sardines que j’aime tant serviraient à faire passer des légumes ? Voici donc une recette toute simple et légère de gratin de courgettes sans précuisson couronné de sardines en boîte, qui parfument les courgettes tout en les empêchant de se dessécher. Une recette parfaite pour un repas minceur mais savoureux, à accompagner de salade pour un résultat light ou bien de féculents pour un repas normal (semoule, riz, pâtes, purée instantanée parfumée à l’huile d’olive si vous avez un poil dans la main…).

Temps de travail : 5 à 10 minutes – À table dans 40 minutes Lire la suite

Pizza à la courgette, au pesto et au chèvre

Je suis toujours à l’affût de nouvelles recettes de tartes de légumes, car c’est pour nous un plat typique du soir. Alors quand je suis tombée sur les « pizzas courgettes, jambon au pesto » dans le livre Simplissime, le livre de cuisine le + facile du monde de J.-F. Mallet, je me suis tout de suite dit qu’il fallait tester, pour changer de mon habituelle tarte aux courgettes, lardons, chèvre et noix !  Mais j’ai mis le temps quand même… Le principe est de tailler des lamelles de courgette ultra fines à l’aide d’un économe. Du pesto en-dessous, on alterne les lamelles de courgette avec des tranches de jambon cru (quatre par pizza), et hop, au four. J’avais peur que la recette ne soit pas assez paresseuse à mon goût à cause des lamelles de courgette, mais non : ce n’est ni trop long ni trop pénible. Et le résultat est un hymne au pesto, ce qui me va très bien : j’adore le pesto ! Comme je trouvais le tout un poil trop salé à cause du jambon, j’ai mis au point ma propre variante un peu plus diététique, en remplaçant le jambon cru par des miettes de chèvre : un fromage assez savoureux pour rehausser les courgettes de façon très agréable… Et il n’y a même pas besoin d’en mettre beaucoup ! Vous m’en direz des nouvelles…  Lire la suite

« One pot pasta » courgette/roquefort

J’avais envie d’un bon petit plat de pâtes aux légumes, mais gourmand quand même, et ne demandant pas trop de travail… Parce que les choses simples, si elles peuvent être très bonnes sans trop de sueur, c’est tout de même mieux ! La solution de l’équation (pour cette fois-ci du moins, car croyez-moi, je ne suis pas à court d’inventions) : un plat express de « one pot pasta » aux courgettes avec une petite sauce au roquefort… Tout dans la même casserole, pour une association de saveurs réussies !

Si vous n’avez pas encore entendu parler du « one pot pasta », plat de pâtes garni où tout cuit ensemble dans la même casserole jusqu’à ce que toute l’eau de cuisson ait été absorbée, vous pouvez jeter un coup d’oeil à mon post de pâtes crémeuses « one pot » au poulet, champignons, courgette et porto (et aussi à mon délicieux plat de one pot pasta de saumon au lait de coco).  Lire la suite