Bœuf bourguignon super facile et trop bon

Mon bœuf bourguignon est super méga bon. Tout le monde m’en redemande. Pourtant, il n’est vraiment pas prise de tête. Le plus pénible est de saisir la viande en grandes quantités et d’éplucher les pommes de terre de l’accompagnement, c’est dire ! Au fil des années, j’ai réussi à persuader mon Testeur Officiel qu’il n’était pas indispensable de m’embêter à y ajouter les traditionnels oignons grelots (j’aime pas, et comme il faut les cuire séparément, c’est pas paresseux….). Voilà comment mon bourguignon est devenu assez simple pour figurer (enfin !) sur ce blog ! Je pense que la magie vient du fait que je fais mariner le bœuf toute une nuit, la viande a un fondant incomparable. Et la sauce, grâce à la cuisson douce de 2h30, est tout simplement divine. Pour un résultat optimal, il ne faut pas radiner sur la qualité de la viande ou du vin. Avec ces conseils, vous êtes paré pour obtenir un bœuf bourguignon qui ornera avec brio vos tables de fête, donnera un nouveau lustre à vos déjeuners du dimanche, et garnira votre congélateur de restes divins ! Pour nous, c’est vraiment le plat convivial par excellence, à servir à même la marmite, bien fumant, accompagné de pommes de terre à l’eau. Une petite merveille ! Et avec ça, on n’oublie pas le pain frais pour saucer !

Temps de travail : 30 minutes – À table dans 2h45 (mais faire mariner la viande la veille de préférence)

Lire la suite

Frites de céleri-rave rôties au miel, agneau ou poulet au four

Cette idée de recette me vient du charmant blog Papilles et Pupilles, où le céleri-rave au miel est associé à des cuisses de poulet. Sauf que chez moi, il y a un récalcitrant aux cuisses de poulet/fervent défenseur du blanc de poulet contre les cuisses… Ni une ni deux : je tente la recette avec un poulet rôti, puis avec des côtelettes d’agneau… Le céleri rave est vraiment bien plus sympathique ainsi que dans toutes les autres recettes que j’ai pu tester, cet accompagnement sucré-salé est vraiment très bon et il a une texture bien agréable. Une recette à garder sous le coude dans la catégorie des recettes épate belle-mère, ou même dans la catégorie des recettes pour recevoir un pote végétarien (avec un féculent à la place de la viande évidemment…) ! Vous me connaissez, je n’ai évidemment pas résisté à la tentation de simplifier un tout petit peu la recette.

Temps de travail : 15 minutes – à table dans 1h minimum (selon viande choisie)

Ingrédients pour deux grosses portions de légumes (quatre portions si on complète avec un féculent) :

  • un gros céleri-rave
  • 3 cuillères à soupe de miel
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • sel, poivre, un peu de piment d’Espelette (facultatif)
  • viande au choix : côtelettes d’agneau, poulet entier, cuisses de poulet… une viande qui rend du gras, de préférence ! Durées de cuisson (selon la viande choisie, vous devrez enfourner la viande puis ajouter le céleri au bon moment, ou l’inverse) : 20 minutes pour les côtelettes d’agneau ; pour le poulet entier, compter 30 minutes par kilo ; 50 minutes pour les cuisses de poulet.
Lire la suite