Galettes bretonnes gratinées au roquefort, poire et noix

Vous vous souvenez de mon astuce pour réchauffer des galettes bretonnes du commerce sans galérer ? Je les garnis avec quelque chose de crémeux nécessitant pas ou peu de cuisson, je plie la galette en quatre, la saupoudre de fromage râpé et enfourne le tout pour dix minutes (la version aux oignons et lardons est ici). Voici donc une variante de saison, qui fonctionne très bien grâce à une jolie association de saveurs et de textures : roquefort, poire et noix, sur une base crémeuse rehaussée de champignons et d’oignons surgelés… Un petit plat du soir bien sympathique !

Temps de travail : 10 à 15 minutes (plus pour plus de galettes) – A table dans 25 minutes Lire la suite

Côtes de porc panées au four ultra faciles

J’adore les escalopes de veau panées, le porc pané… Mais quand vient le moment de salir trente-six assiettes puis de rester devant la poêle à surveiller pour obtenir le bon équilibre entre « pâlichon » et « brûlé », je me dégonfle ! Il était temps que je m’attaque à ce problème dans une perspective Régal de paresse… Voici donc des côtes de porc panées au four. Pas besoin de trois tonnes d’huile, pas besoin de farine, elles cuisent sans surveillance, et c’est délicieux ! En plus, avec cette façon de procéder vous pouvez facilement faire cuire un plus grand nombre de côtes de porc en même temps. Pas mal, non ? En plus, ces côtes de porc panées sont délicieuses froides aussi, pratique pour une lunchbox gourmande !

Temps de travail : 5 minutes – À table dans 35 minutes Lire la suite

Risotto aux épinards, poulet et parmesan

Je continue ma saga « épinards » visant à rendre ce légume comestible même pour les récalcitrants ! Après les (vraiment très bonnes) boulettes de ricotta aux épinards et au parmesan ainsi que le gratin de poulet aux épinards et aux champignons… Je vous présente le risotto aux épinards ! J’ai été plus ambitieuse, car je voulais quelque chose d’assez diététique… Du coup, il s’agit davantage d’épinards au risotto que de risotto aux épinards. À vous de doser la proportion de riz et d’épinards selon vos envies ! Le résultat est crémeux, savoureux, avec une touche de parmesan qui vient contrebalancer l’amertume des épinards avec succès. Les aiguillettes de poulet en font un repas complet, où tout cuit ensemble sans surveillance, selon mon grand principe du risotto paresseux largement décliné sur ce blog (aux crevettes et courgettes, au saumon et aux asperges, aux carottes, mais également au saumon fumé, fenouil et aneth, au poulet, champignons et huile de truffe, ou encore au gorgonzola, poulet, carottes et jeunes pousses d’épinards… Moi, obsédée par les risottos ? Mais pas du toooouuuuuut… :-D). Bref, une recette bonne et efficace !

Temps de travail : 5 minutes – à table dans une petite demi-heure Lire la suite