Étranges boulettes de ricotta aux épinards et au parmesan

Comme j’aime les défis, ma dernière marotte en matière de légumes, c’est de rendre les épinards comestibles (j’en ai acheté un kilo chez Picard, alors ça va faire pas mal de recettes :-D)… La recette que voici y réussit à merveille, mon cobaye ultra récalcitrant a adoré ! On ne sent pas les épinards (no comment), c’est très original, la texture est fondante, c’est un hymne au parmesan… Je vous présente mes « boulettes non identifiées » de ricotta aux épinards et au parmesan, qui sont en fait des « raviolis sans pâte » (j’ai suivi la recette de base du blog J’aime trop manger)… Eh oui, il s’agit de la garniture des raviolis, sans pâte à ravioli ! C’est bien plus rapide, et on cuit ces grosses boulettes à la casserole, quelque chose comme deux minutes. Une recette qui a vraiment beaucoup plu ici, et que nous avons dégustée toute seule, en guise de dîner léger, avec de la crème fraîche. Ça doit être sympa aussi (et plus traditionnel) avec de la sauce tomate !

Temps de travail : 15 minutes – À table dans 15 minutes

Ingrédients pour deux personnes :

  • 50 g d’épinards hachés surgelés
  • 250 g de ricotta (de supermarché français)
  • 40 g de parmesan râpé
  • un œuf
  • 5 cuillères à soupe de farine + un peu pour les rouler
  • 1 cuillère à soupe de chapelure
  • sel, poivre, ail déshydraté
  1. Mettre à bouillir une grande casserole d’eau salée (la nôtre fait 19 cm de diamètre, c’est parfait pour cuire les six grosses boulettes sans qu’elles se collent entre elles).
  2. Peser les épinards encore surgelés, et les faire décongeler au micro-ondes.
  3. Ajouter la ricotta, le parmesan, l’œuf, la farine, la chapelure, sel, poivre et un peu d’ail déshydraté (attention, l’ail déshydraté c’est fort). Bien mélanger.
  4. Fariner une planche. Prélever une groooosse boulette entre deux cuillères à soupe (une énorme cuillerée à soupe de pâte quoi) et, à l’aide des deux cuillères, la rouler dans la farine jusqu’à ce qu’elle en soit bien enrobée. Façonner de même les autres boulettes en forme très approximative (on obtient six grosses boulettes), en faisant attention à ne pas les coller, puis y aller avec les mains pour leur donner une forme plus ronde. NB : il est aussi possible de laisser la pâte durcir au frigo avant de façonner les boulettes.
  5. Quand l’eau bout, y mettre les boulettes. Compter une minute de cuisson à partir du moment où elles remontent à la surface (ça fait quelques minutes en tout, vraiment très peu, il faut rester devant le feu). Les retirer de l’eau bouillante une par une à l’aide d’une écumoire, et servir aussitôt.

Remarque : vous pouvez aussi terminer la recette en poêlant les boulettes pour les griller, ou en les faisant gratiner au four avec la sauce de votre choix et du fromage (encore) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *