Purée d’artichauts aux olives noires et à l’huile de truffe

Je voulais mettre au point une recette paresseuse et délicieuse à base de fonds d’artichauts surgelés… Parce que c’est un légume que je trouve comestible, mais qui n’est pas folichon si on le consomme bêtement bouilli. Je voulais en faire un accompagnement qui soit savoureux et doux à la fois, gourmand mais diététique. Après plusieurs essais, cette purée est née : une petite merveille, aussi bien consommée chaude que froide dans une lunchbox ! Une recette que je fais souvent maintenant. Ça met du soleil dans l’assiette, hein ?

Temps de travail : 5 minutes – À table dans 25 minutes Lire la suite

Escalopes de veau panées au four (telles quelles ou en garniture de sandwich)

Je vous avais déjà présenté mes (délicieusement paresseuses) côtes de porc panées au four… J’ai eu plus de mal à mettre au point la variante pour les escalopes de veau panées, il m’a fallu pas mal d’ajustements pour obtenir la cuisson parfaite et sans sueur… mais c’est chose faite ! Je ne me lasse pas de cette recette, j’ai toujours adoré le veau pané et j’en mange beaucoup plus souvent maintenant !

En plus, c’est délicieux chaud comme froid. J’en profite pour vous faire une suggestion de sandwich originale : vous mettez un peu d’huile d’olive sur votre pain et vous glissez dedans une escalope de veau panée, tout simplement (et, si vous voulez, des rondelles de tomate) ! C’est quelque chose qui se fait très peu en France, mais j’ai déjà vu ça en Espagne ainsi qu’en Italie. Je trouve ça très bon, et j’ai l’impression d’être un peu en vacances quand je troque mes lunchbox froides équilibrées contre ce sandwich ! Si vous n’avez pas de pain frais chez vous, vous pouvez même faire cuire du pain précuit vendu sous vide en supermarché, en même temps que vous faites cuire les escalopes dans le four !

Temps de travail pour deux escalopes : 10 minutes – À table dans une petite demi-heure Lire la suite

Quiche aux épinards, au parmesan et à la ricotta

Voici une recette vraiment très bonne, propre à faire manger des épinards à n’importe qui : j’ai décliné en garniture de quiche la base de mes étranges boulettes de ricotta aux épinards et au parmesan ! Grâce aux épinards hachés surgelés, c’est extrêmement rapide à préparer, même pas besoin d’égoutter les épinards, et avec la ricotta et le parmesan on obtient une très bonne garniture de quiche, au bon goût de parmesan. Une quiche bien sympathique, à déguster chaude ou froide, parfaite pour emporter en pique-nique ou dans une lunchbox !

Temps de travail : 10 minutes – À table dans 45 minutes Lire la suite

Côtes de porc panées au four ultra faciles

J’adore les escalopes de veau panées, le porc pané… Mais quand vient le moment de salir trente-six assiettes puis de rester devant la poêle à surveiller pour obtenir le bon équilibre entre « pâlichon » et « brûlé », je me dégonfle ! Il était temps que je m’attaque à ce problème dans une perspective Régal de paresse… Voici donc des côtes de porc panées au four. Pas besoin de trois tonnes d’huile, pas besoin de farine, elles cuisent sans surveillance, et c’est délicieux ! En plus, avec cette façon de procéder vous pouvez facilement faire cuire un plus grand nombre de côtes de porc en même temps. Pas mal, non ? En plus, ces côtes de porc panées sont délicieuses froides aussi, pratique pour une lunchbox gourmande !

Temps de travail : 5 minutes – À table dans 35 minutes Lire la suite

Risotto aux épinards, poulet et parmesan

Je continue ma saga « épinards » visant à rendre ce légume comestible même pour les récalcitrants ! Après les (vraiment très bonnes) boulettes de ricotta aux épinards et au parmesan ainsi que le gratin de poulet aux épinards et aux champignons… Je vous présente le risotto aux épinards ! J’ai été plus ambitieuse, car je voulais quelque chose d’assez diététique… Du coup, il s’agit davantage d’épinards au risotto que de risotto aux épinards. À vous de doser la proportion de riz et d’épinards selon vos envies ! Le résultat est crémeux, savoureux, avec une touche de parmesan qui vient contrebalancer l’amertume des épinards avec succès. Les aiguillettes de poulet en font un repas complet, où tout cuit ensemble sans surveillance, selon mon grand principe du risotto paresseux largement décliné sur ce blog (aux crevettes et courgettes, au saumon et aux asperges, aux carottes, mais également au saumon fumé, fenouil et aneth, au poulet, champignons et huile de truffe, ou encore au gorgonzola, poulet, carottes et jeunes pousses d’épinards… Moi, obsédée par les risottos ? Mais pas du toooouuuuuut… :-D). Bref, une recette bonne et efficace !

Temps de travail : 5 minutes – à table dans une petite demi-heure Lire la suite

Tajine express au poulet, courgette et citron confit, version avec pâtes ou riz (one pot)

L’été dernier, je vous avais fièrement présenté mon tajine light de poulet aux courgettes et au citron confit… Une recette dont j’étais très contente, bonne aussi bien chaude que froide dans une lunchbox ! Eh bien voici une déclinaison de ce plat, version « one pot », complétée par des pâtes ou du riz. Tout cuit dans le même plat, c’est très parfumé, et ça fait une gamelle parfaite. Une recette qui rend bien service !

Temps de travail : 10 minutes- À table dans 25 minutes Lire la suite

Taboulé au saumon fumé et aux fraises

Voici une petite variante sympathique de ma (divine) recette de taboulé aux fraises, à la féta et au basilic… Il s’agit d’une recette à la gloire du saumon fumé, et sans féta ! C’est simple, savoureux et délicieusement frais, parfait pour les chaleurs estivales. L’association de la fraise et du saumon fumé n’est pas la découverte du siècle (contrairement à la merveille de l’association fraise/féta/basilic, que j’ai largement déclinée sur ce blog !), mais c’est sympa et original : une belle manière de surprendre ses convives avec un taboulé ! En plus, c’est une idée astucieuse pour recevoir en cuisinant à l’avance. Selon les quantités, vous pouvez en faire un plat aussi bien qu’une entrée !

Temps de travail : 15 minutes – Prévoir un temps de réfrigération Lire la suite

Poivrons farcis au riz et au thon (chauds ou en lunchbox froide)

Les légumes farcis, ce n’est pas très paresseux à la base, parce qu’il faut généralement précuire la garniture… Comme c’est pourtant un moyen très gourmand de faire passer les légumes, et que j’adore supprimer des étapes dans des recettes, j’ai fait travailler mon cerveau d’obsédée de paresse sur la question… Et je me suis avisée que l’on pouvait très bien utiliser le riz vendu déjà cuit en sachets pour micro-ondes ! Voilà donc une recette super rapide à préparer, très savoureuse, pas sèche, tout à fait diététique et équilibrée : des poivrons farcis au riz et au thon façon basquaise ! Avec cette recette, la cuisson longue permet d’obtenir un poivron confit, un peu sucré, et la farce ne se dessèche pas pour autant… C’est parfait !

Bonne surprise, comme il m’en restait j’en ai mis dans ma lunchbox froide (en découpant le poivron en morceaux), et c’était délicieux également. À déguster chaud ou froid, donc !

Temps de travail : 10 à 15 minutes – À table dans une heure Lire la suite

Pâtes au caviar d’aubergines et jambon cru

Voici une recette 2 en 1 : je vous explique comment faire un caviar d’aubergines… Et comment mettre à l’honneur cette tartinade light dans un plat de pâtes original, alliée à du jambon cru et à des pignons ! Deux recettes ensoleillées, version apéro ou plat, régime (si vous tartinez votre caviar sur des Wasa light par exemple) ou comfort food… J’aime les deux, mais je suis assez fière de ce plat de pâtes de ma création !

Temps de travail : 10 à 15 minutes – S’y prendre plus d’une heure à l’avance Lire la suite

Côtes d’agneau au miel et au romarin (rôties au four)

Voici une petite recette toute simple mais qui change délicieusement ! Je passe mon temps à planifier de tester de nouvelles recettes pour mon blog, mais quelquefois je suis trop paresseuse pour ça, alors j’achète telle viande au pif en me disant que je la cuirai bêtement si je n’ai pas l’inspiration, ou que j’imaginerai quelque chose de nouveau avec les moyens du bord : le challenge, j’aime ça en cuisine ! C’est ce qui s’est passé récemment avec des côtes d’agneau : pourquoi ne pas leur ajouter du miel et du romarin, me suis-je dit ? Quelques recherches sur Internet plus tard, je me lançais. Et franchement, c’est très rapide à faire mais délicieux et assez original ! Ça cuit au four, ce qui est plus paresseux qu’à la poêle (pas besoin de surveiller), et c’est une recette qui peut facilement être réalisée pour un grand nombre de convives. Cerise sur le gâteau, c’est aussi très bon froid dans une lunchbox !  Lire la suite