Poulet de grand-mère (ou l’art de rendre les blancs de poulet très fondants et savoureux)

Voici une recette de famille de mon cher et tendre : merci Zsuzsi pour cette belle découverte ! Ça vous arrive souvent de trouver vos blancs de poulet décevants, peu savoureux et parfois même pas tendres du tout, voire méchamment durs ? Malheureusement, c’est souvent ce qui arrive avec les blancs de poulet achetés tels quels, quand on n’est pas d’humeur à faire rôtir un poulet entier au four… Qu’on achète du premier prix ou du bio, d’ailleurs ! Eh bien avec cette recette, votre poulet pas génial se transforme en régal, c’est de la sorcellerie (la magie de l’huile, oh oui !) : votre poulet a un goût de poulet délicieux, il est croustillant, fondant, gourmand, vraiment très bon. Le secret : rouler les escalopes de poulet dans la farine, comme pour des soles meunières, et les faire cuire avec de l’huile à la poêle. C’est simple et pas particulièrement tendance, mais on ne s’en lasse pas !

Temps de travail : 10 à 15 minutes – À table aussitôt

Ingrédients :

  • blancs de poulet
  • huile (de ce que vous voulez, pour la cuisson)
  • farine
  1. Préparer une assiette avec de la farine. Mettre à chauffer la poêle avec une quantité assez généreuse d’huile.
  2. Rouler les blancs de poulet dans la farine. Plus il y a de farine mieux c’est (pas grave si elle n’est pas très bien fixée au poulet). Puis les mettre à cuire dans l’huile chaude.
  3. Vous pouvez faire une cuisson à feu doux à découvert, en retournant les blancs une fois qu’ils sont dorés du premier côté. Une fois que toute l’huile a disparu, c’est là que ça prend une coloration marquée, dès que ça a une bonne tête on peut couper le feu. À table !

Remarque : personnellement, les seuls blancs de poulet que je trouve d’assez bonne qualité pour être vraiment bons même si on se contente de les griller à la poêle de façon pure et dure, ce sont ceux des marques Saint-Sever et Monoprix Gourmet, qui sont Label Rouge (je précise que je ne suis sponsorisée par personne :-p). Mais même ceux-là ne seront que plus affriolants cuits de cette manière, c’est clair !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *