Spätzle maison (pâtes alsaciennes)

Les spätzle, c’est devenu un rituel chez nous. Nous adorons ces délicieuses pâtes alsaciennes (les Italiens n’ont qu’à bien se tenir), c’est très satisfaisant de faire des pâtes maison, on ne peut pas faire plus rapide (vous êtes à table en à peine plus de dix minutes !)… J’ai mis très longtemps à me lancer dans les spätzle maison, et j’ai hésité à publier cette recette au début, parce qu’elle nécessite un accessoire spécial… Car sans cet accessoire c’est vraaaaiment pas paresseux : traditionnellement, on découpait ces pâtes au couteau une par une !!! Et puis je me suis dit qu’il y aurait sûrement des gens qui seraient intéressés par cette recette ; et puis pour l’accessoire spécial, Amazon est ton ami : je vous présente le rabot à spätzle (lien non sponsorisé) ! Avec ça, vous pouvez aussi réaliser des variantes des spätzle : les nokedli hongrois, qui ont une forme plus ronde alors que les spätzle sont plus allongées. Comme pour toutes les recettes, c’est d’autant plus paresseux que le nombre de convives est petit : évidemment, ce sera plus long si vous devez faire bouillir une énorme marmite d’eau pour faire des spätzle pour un régiment !

Temps de travail : 12 minutes – À table aussitôt

Lire la suite

Purée de courgette optimisée (avec un peu de pomme de terre et une pointe de fromage de chèvre)

Voici une recette de purée de mon invention, que je réalise très souvent maintenant en accompagnement d’un poisson ! Nous adorons la purée de pommes de terre (bien riche en lait/beurre salé/crème… et servie en quantités pantagruéliques), mais il faut bien reconnaître que ce n’est pas l’accompagnement le plus diététique du monde. J’ai donc cherché à mettre au point une recette qui rende la purée « vertueuse », et ainsi est née cette purée de courgettes que j’ai travaillée jusqu’à ce qu’elle soit à la fois diététique et raisonnablement gourmande, plutôt que light et super aqueuse/insipide/limite amère (en cas de courgettes pas terribles)… Pour deux personnes, la purée obtenue avec une belle courgette gagnera en texture et en goût grâce à l’ajout d’une petite pomme de terre, d’une petite cuillerée de fromage de chèvre frais et d’une autre de crème épaisse allégée (facultative, elle) pour lier le tout. Ça reste assez raisonnable, non ?

Temps de travail : 5 minutes – À table dans une petite demi-heure

Lire la suite

Frites au four

Voici une recette toute bête, mais bien sympathique et bien pratique : des frites au four ! Un petit filet d’huile d’olive, vous mélangez un petit peu, vous étalez le tout en une fine couche sur une plaque pour le four antiadhésive… Vous enfournez environ 30 minutes à 180°, et vous vous régalez ! Pas de surveillance, pas besoin de matériel de derrière les fagots, très peu d’huile, et un résultat très gourmand (même si les accrocs à la friture ne retrouveront pas exactement la même sensation, cela va sans dire). Le plus ennuyeux est de trancher les pommes de terre au format frites, alors je n’irais pas jusqu’à qualifier cette recette de paresseuse si vous voulez faire des frites pour un régiment… Mais cela restera toujours un accompagnement facile et très apprécié ! Sur la photo, les frites ont été saupoudrées de parmesan pour servir, mais ce n’était pas l’idée du siècle par contre. Voilà, j’ai tout dit, vous m’en direz des nouvelles 🙂

Purée d’artichauts aux olives noires et à l’huile de truffe

Je voulais mettre au point une recette paresseuse et délicieuse à base de fonds d’artichauts surgelés… Parce que c’est un légume que je trouve comestible, mais qui n’est pas folichon si on le consomme bêtement bouilli. Je voulais en faire un accompagnement qui soit savoureux et doux à la fois, gourmand mais diététique. Après plusieurs essais, cette purée est née : une petite merveille, aussi bien consommée chaude que froide dans une lunchbox ! Une recette que je fais souvent maintenant. Ça met du soleil dans l’assiette, hein ?

Temps de travail : 5 minutes – À table dans 25 minutes Lire la suite

Les « popovers », à tartiner de salé ou de sucré (facile, rapide, gourmand, polyvalent)

Voici une petite recette américaine particulièrement paresseuse, de l’anglais « pop over », parce que ces espèces de petits machins (format mini-muffins) « sautent » un peu hors de leur moule pendant la cuisson… Vous voyez sur la photo ? (#bienvenuedansmonfour…)

Leur pâte est très aérée, et ils se mangent dès la sortie du four, aussi bien en salé qu’en sucré, ouverts et tartinés de ce que vous voulez ! C’est un support à tartinades plutôt diététique car très aérien (moins diététique si vous les tartinez de confiture, hein…), et très polyvalent. Pour varier les plaisirs, vous pouvez ajouter à vos popovers un peu de gruyère râpé dans la pâte pour une version salée, ou les rouler dans du beurre fondu mêlé de sucre roux et de cannelle pour une version sucrée bien connue… Bref, tout est possible, à vous d’imaginer ce que vous aimeriez en faire ! Une recette bien sympathique et ludique pour les envies subites de décadence sucrée ou les petits dîners improvisés, que je dois à Julia : merci, Julia 😉

Temps de travail : 5 minutes – À table dans environ 30 minutes Lire la suite

Délicieuse polenta au fromage fondu façon aligot

Voici une recette très rapide et drôlement gourmande… Vous connaissez l’aligot, cette purée de pomme de terre garnie de fromage fondu merveilleusement filante, venue de la région de l’Aubrac ? Eh bien voilà une version ultra paresseuse de ce délice fromager : pas de purée de pomme de terre à préparer, puisque la purée est remplacée par de la polenta crémeuse à cuisson instantanée, réalisée selon ma fameuse recette de polenta délicieuse ou l’art de rendre la polenta tout sauf insipide ! C’est plié en quelques minutes, et c’est drôlement bon ! La polenta cuit dans du lait, et il suffit d’ajouter à la fin un peu de gruyère râpé (à la place du parmesan) et de remuer pour le faire fondre, quand le fromage fondu forme des filaments c’est que c’est bon ! Régalez-vous 😉

Temps de travail : 10 minutes – À table dans moins de 15 minutes Lire la suite

Étranges boulettes de ricotta aux épinards et au parmesan

Comme j’aime les défis, ma dernière marotte en matière de légumes, c’est de rendre les épinards comestibles (j’en ai acheté un kilo chez Picard, alors ça va faire pas mal de recettes :-D)… La recette que voici y réussit à merveille, mon cobaye ultra récalcitrant a adoré ! On ne sent pas les épinards (no comment), c’est très original, la texture est fondante, c’est un hymne au parmesan… Je vous présente mes « boulettes non identifiées » de ricotta aux épinards et au parmesan, qui sont en fait des « raviolis sans pâte » (j’ai suivi la recette de base du blog J’aime trop manger)… Eh oui, il s’agit de la garniture des raviolis, sans pâte à ravioli ! C’est bien plus rapide, et on cuit ces grosses boulettes à la casserole, quelque chose comme deux minutes. Une recette qui a vraiment beaucoup plu ici, et que nous avons dégustée toute seule, en guise de dîner léger, avec de la crème fraîche. Ça doit être sympa aussi (et plus traditionnel) avec de la sauce tomate !

Temps de travail : 15 minutes – À table dans 15 minutes Lire la suite

Polenta crémeuse aux champignons et aux tomates confites

Pendant longtemps j’ai été fâchée avec la polenta, jusqu’à ce que je découvre que ça pouvait être délicieux (même si c’est rarement le cas) et que je mette au point ma propre recette de polenta, bien crémeuse et tout sauf insipide. Il était grand temps que je vous propose une variante avec une garniture sympathique ! Des champignons, des tomates séchées et un bon goût de parmesan, ça en fait du soleil dans l’assiette, non ? Le tout dans une seule casserole, et en quelques minutes !  Lire la suite

Pâtes à la crème d’asperges

Vous avez mis des pâtes à cuire mais tout à coup vous êtes tristes de ne pas avoir de sauce pour les agrémenter ? Une conserve d’asperges et un petit coup de mixer plus tard, un peu de parmesan et d’huile d’olive pour le soleil, et vous voilà avec un plat de pâtes d’inspiration italienne minute, et vraiment très bon ! C’est Adèle qui m’a donné cette idée fort sympathique, que j’ai mise à ma sauce (c’est le cas de le dire). Simple et efficace, ça passe même pour les convives un peu réticents face aux asperges… Et en vous y prenant un petit peu plus à l’avance, vous pouvez même profiter du fait que c’est la saison des asperges pour réaliser cette recette avec des asperges fraîches, préalablement cuites à l’eau ou à la vapeur !  Lire la suite

Purée de carottes au lait de coco

Les carottes et moi, ce n’est pas le grand amour. Je leur trouve généralement un sale goût…. de carotte. Mais cette recette est très, très bonne. Franchement, faites-en une grande quantité parce que tout le monde se resservira et vous verrez que vous n’en aurez pas fait assez ! C’est simple, les quelques gouttes de lait de coco métamorphosent de façon étonnante la carotte (et pourtant, je ne suis pas particulièrement fan de lait de coco). Je suis ravie d’avoir trouvé cet excellent moyen de cuisiner les carottes, qui vient s’ajouter à ma petite collection de recettes autour de la carotte rôtie au four (en simple accompagnement, en tarte feuilletée au chèvre et en tarte hivernale à la raclette). Une recette qui a en plus l’avantage d’être diététique, originale, légèrement sucrée-salée, et qui peut faire aussi bien l’affaire pour tous les jours que pour accompagner, par exemple, un magret de canard pour un plat raffiné !

Temps de travail : 10 minutes – À table dans une bonne demi-heure Lire la suite