Bouchées apéritives au gruyère et aux blancs d’œufs

Avec ma dernière lubie pâtissière, je me retrouve régulièrement avec des blancs d’œuf sur les bras, ce qui est plutôt le contraire de mes habitudes… Et cela m’a fait découvrir une recette salée à base de blancs d’œuf qui est vraiment ultra rapide et paresseuse, parfaite pour écouler vos blancs sans sueur et sans vous embarquer dans une deuxième opération sucre… Des bouchées apéritives au gruyère râpé, à déguster chaudes : trois ingrédients, on peut pas faire plus express, et ça disparaît très vite ! Une recette que je dois au blog C secrets gourmands !

Temps de travail : 10 minutes – À table dans 20 minutes Lire la suite

Tartinade de féta au citron et au romarin

Voici une petite recette toute simple de tartinade sympathique à base de féta : de la féta mais adoucie par du creamcheese, toute fraîche et pimpante avec le petit coup de peps apporté par une touche de jus de citron, du romarin et un peu d’ail… Simple mais agréable, ce mélange est parfait pour égayer des bâtonnets de légumes crus, ou pour tartiner ! En prime, vous pouvez le conserver pendant des jours au réfrigérateur. Une recette que je dois au blog Not Parisienne.

Temps de travail : 5 minutes – À table aussitôt Lire la suite

Pain d’épices alsacien de Noël

A cause de mes origines alsaciennes, j’ai toujours été fascinée par leurs pains d’épices traditionnels de la Saint Nicolas ! Vous savez, des pains d’épices plats comme des biscuits, en forme de Saint Nicolas, de bonhomme ou de ce que vous voulez, souvent joliment décorés… Et un beau jour, je me suis décidée à en faire, après avoir trouvé l’assortiment d’épices à pain d’épices qu’il me manquait (celui que j’ai utilisé pour mon magret de canard aux griottes et épices de Noël !). Je voulais une recette bien fat, pour que mon pain d’épices ne soit pas sec (traduire = je n’ai pas peur d’y mettre des œufs et du beurre même si ce n’est pas strictement traditionnel), et surtout paresseuse : pour cette recette que j’ai dénichée, pas besoin de sortir le rouleau à pâtisserie, de laisser la pâte reposer toute la nuit ni de passer des heures à découper des formes à l’emporte-pièce ! La pâte s’étale à la spatule dans une grande plaque à pâtisserie, que vous découpez en petits rectangles après cuisson. Le résultat, un petit délice facile et rapide à préparer en grandes quantités : vous pouvez l’offrir, en régaler un régiment ou encore faire durer le plaisir, car il se conserve bien dans une boîte métallique ! Recette validée par des Alsaciens et des Lorrains authentiques, le goût et la texture sont vraiment sympas 😉

Pour parfaire le look traditionnel alsacien, j’ai fait un glaçage au sucre glace, mais ce n’est pas obligatoire, d’autant que le glaçage n’est pas particulièrement paresseux, contrairement à la recette du pain d’épice lui-même (on en met forcément un peu partout et ensuite il faut nettoyer la table de tout ce sucre collant…). Cela dit, j’aime bien avec le glaçage parce que cela apporte un peu de croquant ! Mais son aspect est moins joli au-delà de quelques jours. Lire la suite

Cake au saumon fumé et au Boursin

Je suis toujours à la recherche de recettes de cakes salés festifs et originaux, c’est toujours agréable d’en avoir sous le coude pour les buffets et autres pique-niques ! Alors quand j’ai vu cette recette sur le blog Maman ça déborde, j’ai tout de suite salivé du cerveau. J’ai vite fait de trouver les cakes secs et pas terribles, et j’ai déjà pu vérifier bien des fois que la pâte à cake est bien meilleure si un ingrédient en plus vient agrémenter la pâte et la rendre plus humide : du jus de citron dans ce cake salé, du pesto dans celui-ci... Ici, c’est le Boursin qui joue ce rôle, donnant à la fois un super goût et une super texture à la base de ce cake ! L’association avec le saumon fumé est très réussie. Même les gens qui ne sont pas fans de fromage en général ou de Boursin en particulier apprécieront ce cake !

Temps de travail : 20 minutes – À faire à l’avance (se mange froid) Lire la suite

Irrésistibles biscuits ultra cacaotés

Ces biscuits  sont une petite merveille ! La recette est déconcertante : ils ne contiennent que du blanc d’oeuf, du cacao, du sucre glace et de la farine… Pas besoin de battre les blancs en neige ni de sortir le rouleau à pâtisserie, on ne peut pas faire plus paresseux… Mais le résultat est fameux ! Très cacaoté, addictif, original, avec une texture unique. Légèrement croustillant à l’extérieur le jour de la fabrication, chewy à l’intérieur… Vous voyez le tableau ? Une merveille, je vous dis ! Vous êtes sûrs de faire un tabac avec cette recette. Ils se conservent plusieurs jours (dans du papier alu, dans une boîte métallique), mais seulement si vous êtes le roi du self-control : vous êtes prévenus !

Je remercie Mamou and Co pour cette belle recette, dont je me suis contentée de diminuer la quantité de sucre !

Temps de travail : 20 minutes – À table dans une heure (à manger froids) Lire la suite

Cake à la féta, au citron et aux olives

Ce n’est pas facile de faire des cakes salés vraiment sympa et originaux… Mais me voilà avec une nouvelle recette dans cette catégorie : un cake au citron agrémenté de féta et d’olives ! Le citron en cake salé, c’est vraiment une très bonne idée, cela permet de donner une texture moins sèche à la pâte tout en la parfumant ! Si vous goûtez la pâte crue, vous la trouverez terriblement acide, mais ce problème disparaît à la cuisson… Et l’association de saveurs fonctionne très bien ! Une petite recette qui a beaucoup plu autour de moi !

J’ai eu l’idée de ce cake en voyant passer les mini-cakes huile d’olive, féta, citron et thym du blog Les Cookines, même si je n’ai pas suivi sa recette. Mettre des herbes de Provence peut sembler une bonne idée, mais c’est décevant, on ne les sent pas à l’arrivée je trouve.

Temps de travail : 20 minutes – À préparer à l’avance (se mange froid) Lire la suite

Délicieux dip aux foies de morue fumés

Le foie de morue, c’est pas ce qu’il y a de plus sexy. Surtout auprès des plus de soixante ans qui ont connu l’après-guerre (« l’huile de foie de morue, pouaaaaah ! On nous forçait à en prendre quand on était petit pour qu’on n’ait pas de carences, la tortuuuure ! »). Mais en fait, si vous aimez les saveurs iodées, c’est absolument dé-li-cieux, et en plus c’est très bon pour la santé, notamment car c’est une excellente source d’Oméga 3 ! J’aime beaucoup en manger en tartines, sur du pain grillé. Je cherchais depuis longtemps d’autres moyens de mettre cet ingrédient à l’honneur, quand j’ai eu une idée lumineuse : le mixer avec de la crème pour y tremper des crudités ! Quelques recherches sur Internet plus tard, histoire de vérifier que ça avait des chances d’être comestible et que un ou deux hurluberlus avaient tenté le coup avant moi, je me mettais à l’oeuvre. Eh bien c’est un délice ! Franchement, si vous servez ça à des invités sans leur dire que c’est des foies de morue, vous risquez d’avoir du mal à les empêcher de lécher la spatule et le bol du mixer !

Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec le concept de dips et de trempettes de légumes, l’idée est de proposer à l’apéritif des légumes crus comme des bâtonnets de carotte, de poivron, de concombre ou de courgette, des sommités de chou-fleur, des endives, des champignons de Paris (dont vous jetez l’extrémité du pied puis que vous recoupez en petits morceaux en faisant en sorte que chacun puisse être attrapé par un morceau du pied)… Et vous proposez à vos convives des sauces dans lesquelles tremper lesdits légumes :

  • du fromage blanc aux fines herbes (ciboulette et aneth surgelés, huile d’olive, citron et sel pour moi) ;
  • du roquefort écrasé à la fourchette avec de l’huile d’olive (super bon !) ;
  • de la mayonnaise et du ketchup mélangés (pas fou, mais la couleur aura du succès, surtout auprès des plus jeunes) ;
  • du guacamole…

… ou alors cette recette de dip aux foies de morue, histoire de proposer quelque chose d’encore meilleur et de franchement original !

Temps de travail : 5 minutes – À table aussitôt Lire la suite

Champignons crus farcis à la crème de thon + variante avec des feuilles de laitue

J’adoooooore la crème de thon. Vous en savez quelque chose, puisque j’en ai déjà présenté de nombreuses déclinaisons sur ce blog : en wraps, la dernière en date ; en tarte ; additionnée de féta et d’olives pour farcir des concombres ou encore des bricks… Ou tout simplement en club sandwich avec des rondelles de chèvre ! C’est ma recette star d’apéro/d’été/de finger food… Je ne m’en lasse pas ! Un jour, je me suis dit que puisque je n’aimais pas trop les champignons farcis habituels, j’allais essayer de faire des champignons farcis crus… Bien sûr, j’ai tout de suite pensé à les garnir de crème de thon ! Eh bien cela fonctionne à merveille. Vous pouvez aussi présenter la crème de thon sur des feuilles de laitue (ou d’endive), c’est super également, et contrairement aux champignons farcis ça peut se manger sans couverts : à vous l’apéritif dînatoire light et gourmand !

Temps de travail : 10 minutes – À table aussitôt Lire la suite

Biscuits apéritifs à l’oignon et à la crème

Depuis longtemps, j’avais envie d’une recette de biscuits apéritifs… Mais il fallait que ce soit une recette franchement paresseuse (pas facile dès lors qu’il s’agit de faire des biscuits), nettement meilleure que ce qu’on trouve dans le commerce, et de préférence un peu originale… C’est chose faite avec cette recette de biscuits apéritifs que je trouve vraiment très sympa, avec un bon goût d’oignon un peu sucré, une texture friable de biscuit sablé… Et en plus, ils sont assez diététiques !  Lire la suite

Gâteau à la compote et à la cannelle (ultra rapide)

DSC09639 r.JPG

Je suis ravie de cette trouvaille : un gâteau à la compote de pomme et à la cannelle, délicieux, ultra fondant, et qui rentre dans ma catégorie des gâteaux hyper rapides et simples (avec ma tarte aux amandes et mon gâteau indescriptible aux framboises par exemple) : c’est plié en (même pas) dix minutes ! Et en plus, si on réalise ce gâteau avec de la compote du commerce, on a le plaisir du bon goût de pomme et de cannelle sans s’embêter à éplucher et trancher une ribambelle de pommes (je déteste, et je ne suis pas assez motivée pour m’encombrer d’un pèle-pomme). Pour ne rien gâcher, c’est un gâteau qui se découpe en parts très nettes, ne fait pas de miettes et peut se manger très facilement avec les doigts. Que des qualités, je vous dis !

La texture de ce gâteau est originale, et la recette assez étrange puisqu’elle ne contient pas d’œufs. Il s’agit essentiellement de compote à l’état de gâteau… un gâteau-compote ! C’est une recette allemande (Apfelmuskuchen) que j’ai découverte via le blog de Philandcocuisine. Cela faisait longtemps que je cherchais sans succès une bonne recette de gâteau à la compote, parfumé et pas sec ; c’est chose faite ! J’ai diminué un peu la quantité de beurre (sans dommages), et fait des essais divers pour la cuisson.

Temps de travail : 10 minutes – Se mange froid Lire la suite