Biscuits apéritifs à l’oignon et à la crème

Depuis longtemps, j’avais envie d’une recette de biscuits apéritifs… Mais il fallait que ce soit une recette franchement paresseuse (pas facile dès lors qu’il s’agit de faire des biscuits), nettement meilleure que ce qu’on trouve dans le commerce, et de préférence un peu originale… C’est chose faite avec cette recette de biscuits apéritifs que je trouve vraiment très sympa, avec un bon goût d’oignon un peu sucré, une texture friable de biscuit sablé… Et en plus, ils sont assez diététiques !  Lire la suite

Gâteau à la compote et à la cannelle (ultra rapide)

DSC09639 r.JPG

Je suis ravie de cette trouvaille : un gâteau à la compote de pomme et à la cannelle, délicieux, ultra fondant, et qui rentre dans ma catégorie des gâteaux hyper rapides et simples (avec ma tarte aux amandes et mon gâteau indescriptible aux framboises par exemple) : c’est plié en (même pas) dix minutes ! Et en plus, si on réalise ce gâteau avec de la compote du commerce, on a le plaisir du bon goût de pomme et de cannelle sans s’embêter à éplucher et trancher une ribambelle de pommes (je déteste, et je ne suis pas assez motivée pour m’encombrer d’un pèle-pomme). Pour ne rien gâcher, c’est un gâteau qui se découpe en parts très nettes, ne fait pas de miettes et peut se manger très facilement avec les doigts. Que des qualités, je vous dis !

La texture de ce gâteau est originale, et la recette assez étrange puisqu’elle ne contient pas d’œufs. Il s’agit essentiellement de compote à l’état de gâteau… un gâteau-compote ! C’est une recette allemande (Apfelmuskuchen) que j’ai découverte via le blog de Philandcocuisine. Cela faisait longtemps que je cherchais sans succès une bonne recette de gâteau à la compote, parfumé et pas sec ; c’est chose faite ! J’ai diminué un peu la quantité de beurre (sans dommages), et fait des essais divers pour la cuisson.

Temps de travail : 10 minutes – Se mange froid Lire la suite

#Un buffet froid pour un très grand nombre de personnes

dsc09249-r

Récemment, j’ai dû chapeauter l’organisation d’un buffet pour cent-quarante personnes… Pas très paresseux, me direz-vous ! Ce n’était pas une problématique nouvelle pour moi que les buffets (vous avez peut-être remarqué que je propose sur ce blog depuis le début un tag « buffet debout »), mais l’échelle n’avait rien à voir avec mes habitudes, et la pression non plus…

Les contraintes étaient nombreuses : petit budget, peu de petites mains pour cuisiner, pas de temps pour cuisiner sur place et aucune facilité pour transporter la nourriture jusque là-bas, pas de four pour réchauffer sur place… Je pouvais très bien faire quelque chose de simple, mais il fallait que ça présente assez bien (impossible de donner aux gens du pain tranché, un couteau et une tartinade en mode « do it yourself »), et surtout il fallait que tout puisse être mangé avec les doigts, debout, sans assiette. Exit les salades de pâtes, de même que les petits feuilletés à réchauffer, les toasts impossibles à transporter, les cuillères apéritives, les verrines à plusieurs couches, les tartelettes à garnir au dernier moment et autres raffinements dans l’esprit « apéro dînatoire » : il fallait faire simple et efficace, surtout vu l’échelle !

Je n’ai pas inventé la poudre, mais comme on ne trouve pas beaucoup d’astuces à ce sujet sur Internet, je me suis dit qu’un tel article pourrait être utile aux gens qui cherchent des idées pour organiser un buffet froid pas compliqué ! Si vous pendez votre crémaillère, si vous invitez tous les copains pour une grande fête chez vous… ou si vous vous lancez comme moi la bouche en cœur dans l’organisation d’événements pour de grands groupes avec les moyens du bord ! Comme il s’agit que la fumée ne vous sorte pas (trop) des oreilles, je vous propose donc éhontément des idées de choses à cuisiner et des idées de non-cuisine : on est sur Régal de Paresse tout de même !  Lire la suite

Délicieux gâteau aux noix (+ meilleurs vœux et 100 recettes sur ce blog !)

DSC08811 r.JPG

Chers lecteurs, je vous adresse tous mes vœux pour la nouvelle année : beaucoup de bonheur, une bonne santé et plein de bonnes choses qui se mangent, de régals de paresse et autres émerveillements des papilles ! Et pour ouvrir le feu cette année, je vous propose (tenez-vous bien…) ma 100e recette publiée sur ce blog !!! Eh oui, mine de rien, depuis la création de ce blog fin février dernier, je n’ai pas chômé. Je peux vous dire que j’en ai testé, des nouvelles recettes, pour vous proposer des créations toujours plus paresseuses et toujours plus gourmandes ! C’est simple, mes expérimentations bloguesques décident de tous nos menus. Et plus ça va, plus je suis impitoyable au moment de sélectionner les recettes dignes d’être publiées ici…

Pour cette centième recette, je vous propose quelque chose de simple mais de tout à fait remarquable : un gâteau aux noix paresseux et vraiment dé-li-cieux ! Moi qui adore les noix, je cherchais depuis très longtemps la recette de gâteau aux noix parfaite, et je crois que ça y est, je la tiens ! Et même pas besoin de monter des blancs d’œufs en neige ! La texture est formidable, le goût aussi, une merveille pour les amateurs de noix… Et le jour même, la croûte est un peu croustillante, j’adore ! Mais si vous le servez le lendemain, vos invités ne se douteront de rien. Un dessert sans façons mais très gourmand !  Lire la suite

Toasts de poutargue

DSC09031 r.JPG

Connaissez-vous la poutargue ? Avis aux amateurs de saveurs de la mer bien typées et en particulier d’œufs de poisson : il s’agit d’une poche d’œufs de mulet salée et séchée, spécialité qu’on retrouve tout autour de la Méditerranée. Les Italiens la servent souvent râpée sur des pâtes, mais c’est très dommage je trouve, on ne sent pas assez le goût… Alors je vous propose un moyen de vraiment savourer ça : sur des toasts ! J’ai trouvé cette poutargue dans une épicerie fine de mon quartier, qui en a eu un arrivage pour les fêtes, et c’est le vendeur qui m’a donné l’idée d’en faire des toasts. Après pas mal de tests, la combinaison qui s’est avérée la plus savoureuse est de tartiner des rondelles de baguette grillées avec du beurre salé et de mettre de fines tranches de poutargue dessus : un petit plaisir en chaud-froid, pour un apéritif de fêtes particulièrement original !

Sapin feuilleté à la tapenade

DSC08968 r.JPG

Si vous rêvez d’une recette mignonne pour Noël, la voici : un sapin feuilleté à la tapenade, pour un apéritif à croquer ! Il s’agit d’une variante du soleil feuilleté, que je vous avais proposé en version au pesto et au jambon cru ; les convives sont invités à prendre des branches de sapin avec les doigts. C’est très simple à faire, il faut juste un peu de temps pour réaliser les branches de sapin. Je suis dingue de l’association de la pâte feuilletée avec la tapenade, c’est tellement savoureux ! Les recettes à base de pâte feuilletée ont vite fait d’être fades, mais avec de la tapenade vous êtes sûr de faire un tabac : une recette aussi belle que bonne !

Temps de travail : maximum 30 minutes, moins si vous l’avez déjà fait – À table dans une heure Lire la suite

Gâteau aux framboises indescriptible (citron ou vanille)

DSC08540 r.JPGVoici un gâteau extrêmement simple et rapide, acidulé, vraiment très bon et assez original, déroutant même quand on lit sa recette : le beurre n’est pas dans la pâte mais… dessus ! On obtient une texture proche du sponge cake en-dessous, un peu plus crémeuse au niveau des framboises, et presque meringuée sur le dessus entre les framboises (si vous laissez des trous entre les framboises, haha !). J’ai trouvé cette recette sur le blog Une plume dans la cuisine, mais elle a beaucoup tourné de blog en blog. Les gens la parfument avec un zeste de citron (délicieux) mais vous pouvez aussi mettre de la vanille (plus doux, plus paresseux aussi puisqu’il n’y a pas à zester de citron). J’aime les deux ! C’est un gâteau parfait pour transporter et pour déguster avec les doigts, idéal pour les buffets ! Lire la suite

Délicieuse tarte à l’oignon

DSC07795 r.JPG

Si on m’avait dit il y a trois mois que je vous proposerais une recette de tarte à l’oignon (absolument délicieuse), je ne l’aurais pas cru ! Et pour cause : émincer des oignons, je déteeeeste ça : non seulement c’est contre ma tendance naturelle à la paresse, mais ça me fait pleurer comme une Madeleine… Parfois je pleure si fort en préparant des oignons que lorsque je me mets à table ça ne m’a pas passé ! Alors les tartes aux oignons, ça ne m’avait jamais effleurée jusqu’à ce que Martine K. m’en serve une parfumée au vin blanc… (Martine n’a pas peur des oignons, elle porte des lentilles de contact et ça fait qu’elle ne pleure pas ! Si si !) J’ai bien de l’oignon ou de l’échalote toujours dans mon congélateur, mais conditionné en tout petit paquet car je n’ai pas la place pour un sachet d’un kilo d’oignons : pas de quoi faire une tarte aux oignons donc… Problème réglé grâce aux paquets de 500g que je trouve maintenant dans mon supermarché (un Monoprix) ! Et cette recette est la preuve qu’on peut obtenir d’excellents résultats même avec des oignons surgelés.

Car depuis, des tartes à l’oignon, on en a mangé quelques unes, et elles étaient très bonnes jusqu’à ce que je mette la main sur cette recette-ci, absolument délicieuse, la recette ultime de la tarte aux oignons, j’ai nommé celle de Valérie du blog C’est ma fournée, tirée d’une recette de Christophe Felder. Je vous la sers en version « paresseusifiée » !

Temps de travail : moins de 15 minutes – À table dans une heure Lire la suite

Délicieux biscuits à l’avoine façon cookies

DSC08138 r.JPG

Voici une recette de biscuits tout à fait délicieux et hyper rapides à faire (nettement plus que des cookies classiques), je suis sacrément contente de cette trouvaille ! Une fois la recette parfaitement au point, j’ai dû m’y reprendre à plusieurs fournées pour réussir à les photographier : les gourmands ont tendance à se jeter dessus férocement et à ne pas en laisser un seul pour l’appareil photo…

Pour cette invention, je suis partie des biscuits dentelle à l’avoine d’Owi owi fouette-moi, un blog très amusant et très appétissant que je suis assidûment (oh oui !). J’étais épatée par la texture bluffante (et indescriptible) de ces biscuits et par leur réalisation express, mais je trouvais qu’il manquait quelque chose pour atteindre le nirvana, que le goût pouvait être amélioré. Au fil des essais, j’en suis venue à mettre la moitié du beurre en beurre salé et à ajouter des grosses pépites de chocolat : une tuerie, vous dis-je ! Le pèse-personne n’a qu’à bien se tenir !

Temps de travail : 15 minutes – À table dans 25 minutes Lire la suite