#Best of : mes 10 meilleures recettes de 2017 !

L’année s’achève, et en termes de blog je peux me féliciter de ne pas avoir chômé : 87 recettes pondues en 2017, et rien que de les reparcourir je salive encore… J’ai décidé de vous proposer aujourd’hui une sélection de mes dix préférées de l’année ! Ça n’a pas été facile de choisir, certaines recettes se sont battues très dur pour être sur le podium… Comme j’aime bien faire les choses à l’envers, je commence par le sucré !

  1. Le cake au chocolat aux poires entières… Celui-là, je l’ai fait l’an dernier pour la Saint-Sylvestre, parce que je trouve qu’il est vraiment très bon et présente bien… Et ma foi, je ne dirais pas non à ça tous les ans !

2. Le gâteau aux noix ! J’adore les noix. J’ai longtemps cherché THE recette de gâteau aux noix, sans blancs en neige, savoureuse, pas sèche, pas décevante… Et je l’ai enfin trouvée en 2017 ! Un régal ! Lire la suite

Le pain paresseux en 5 minutes par jour, aussi délicieux que chez le boulanger !

Je continue ma saga sur le pain maison sans pétrissage, comme promis : voici un moyen très simple d’obtenir un pain dé-li-cieux, divin, diabolique, sans vous fouler le moins du monde. Le genre de pain qu’on peut dévorer en cinq minutes, tel quel, rien que pour le plaisir, sans même le laisser refroidir. Vous voyez les petites bulles sur la croûte dorée du pain ? Quand j’étais toute petite, je disais que les meilleures baguettes avaient toujours des bubulles. Alors je vous dis pas mon émerveillement quand j’ai sorti mon pain du four, que j’ai vu toutes ces bubulles, puis que je l’ai goûté et trouvé tout à fait à la hauteur de mes folles espérances !

Le secret : il suffit de faire votre pâte à pain sans pétrissage en trente secondes puis… d’attendre. Vous laissez votre pâte à pain fermenter doucement dans votre réfrigérateur pendant 3 à 15 jours, et hop, la magie opère : un pain à la saveur merveilleusement affirmée, comme un pain au levain, le travail en moins. Cette recette qui vient des Etats-Unis est généralement appelée « pain en 5 minutes par jour » parce que le principe est de fabriquer une grande quantité de pâte à pain puis de prélever chaque jour une portion à faire cuire. Une fois que vous avez trouvé un très grand saladier et dégagé de la place pour lui dans votre frigo, le plus dur est fait !

Temps de travail : 15 minutes – pâte à préparer au moins trois jours à l’avance – à table au bout d’une heure Lire la suite

Pommes de terre en étoiles pour Noël (au four)

Non, ceci n’est pas une assiette de biscuits de Noël ! Je ne vous présente plus mes délicieuses pommes de terre à l’huile au four comme en Italie… Eh bien les voici en version rapide et étoilée pour Noël ! Elles sont pas à croquer mes étoiles ? J’ai vu passer l’idée récemment sur le blog Maman tambouille. J’avais peur que ce soit franchement pénible à faire, mais ça va, et j’ai obtenu plusieurs étoiles par patate ! Après, l’idée est d’utiliser quelques étoiles pour présenter joliment chaque assiette mais de servir aussi (surtout) toutes les chutes informes dans un plat pour ceux qui veulent se resservir, pas d’essayer de lester les estomacs rien qu’avec des étoiles : ce serait trop de boulot et trop de gaspillage. En tout cas, le principe m’a séduite, voilà un accompagnement charmant, à arroser du jus de cuisson de votre volaille de Noël ! Y a plus qu’à faire des patates en cœur pour la Saint-Valentin 😀 En attendant, je vous souhaite de joyeuses fêtes !

L’important est d’avoir de grosses pommes de terre et un emporte-pièce en forme d’étoile pas trop gros, métallique plutôt qu’en plastique histoire que ça coupe bien.

Temps de travail pour deux portions : 10 minutes – A table dans une petite heure Lire la suite

Pain d’épices alsacien de Noël

A cause de mes origines alsaciennes, j’ai toujours été fascinée par leurs pains d’épices traditionnels de la Saint Nicolas ! Vous savez, des pains d’épices plats comme des biscuits, en forme de Saint Nicolas, de bonhomme ou de ce que vous voulez, souvent joliment décorés… Et un beau jour, je me suis décidée à en faire, après avoir trouvé l’assortiment d’épices à pain d’épices qu’il me manquait (celui que j’ai utilisé pour mon magret de canard aux griottes et épices de Noël !). Je voulais une recette bien fat, pour que mon pain d’épices ne soit pas sec (traduire = je n’ai pas peur d’y mettre des œufs et du beurre même si ce n’est pas strictement traditionnel), et surtout paresseuse : pour cette recette que j’ai dénichée, pas besoin de sortir le rouleau à pâtisserie, de laisser la pâte reposer toute la nuit ni de passer des heures à découper des formes à l’emporte-pièce ! La pâte s’étale à la spatule dans une grande plaque à pâtisserie, que vous découpez en petits rectangles après cuisson. Le résultat, un petit délice facile et rapide à préparer en grandes quantités : vous pouvez l’offrir, en régaler un régiment ou encore faire durer le plaisir, car il se conserve bien dans une boîte métallique ! Recette validée par des Alsaciens et des Lorrains authentiques, le goût et la texture sont vraiment sympas 😉

Pour parfaire le look traditionnel alsacien, j’ai fait un glaçage au sucre glace, mais ce n’est pas obligatoire, d’autant que le glaçage n’est pas particulièrement paresseux, contrairement à la recette du pain d’épice lui-même (on en met forcément un peu partout et ensuite il faut nettoyer la table de tout ce sucre collant…). Cela dit, j’aime bien avec le glaçage parce que cela apporte un peu de croquant ! Mais son aspect est moins joli au-delà de quelques jours. Lire la suite

Risotto au poulet, champignons et huile de truffe

Dans la série des recettes qui font honneur à l’huile de truffe, après le plat de pâtes crémeuses, voici le risotto ! Un risotto paresseux, avec du poulet, des champignons, du parmesan et de l’huile de truffe cette fois-ci. Un mariage classique, mais revisité grâce à l’huile de truffe pour un vrai petit régal sans se fatiguer, qui sera particulièrement apprécié des amateurs de truffe !

Et en plus, c’est aussi très bon dans une lunchbox froide !

Temps de travail : 10 minutes – À table dans une demi-heure Lire la suite

Röstis à la crème d’aneth et au saumon fumé (plat flemmingite)

Voici de nouveau une petite non-recette, une idée sympa pour agrémenter des röstis achetés surgelés : il s’agit de marier ces galettes de pommes de terre savoureuses avec du saumon fumé et une crème à l’aneth, pour un dîner léger accompagné de salade verte. L’équilibre entre les saveurs est parfait, la crème apporte une fraîcheur qui contrebalance la richesse du rösti, le tout avec un agréable contraste chaud-froid…

Pour la crème à l’aneth, mélanger de la crème fraîche épaisse (allégée possiblement, ou alors du yaourt, du fromage blanc…) avec une dose généreuse d’aneth surgelé, du sel et un peu de jus de citron, goûter pour vérifier que c’est assez savoureux, et servir le rösti bien chaud avec la crème froide dessus, et le saumon fumé pour couronner le tout. Simple mais bien agréable !

Cake au saumon fumé et au Boursin

Je suis toujours à la recherche de recettes de cakes salés festifs et originaux, c’est toujours agréable d’en avoir sous le coude pour les buffets et autres pique-niques ! Alors quand j’ai vu cette recette sur le blog Maman ça déborde, j’ai tout de suite salivé du cerveau. J’ai vite fait de trouver les cakes secs et pas terribles, et j’ai déjà pu vérifier bien des fois que la pâte à cake est bien meilleure si un ingrédient en plus vient agrémenter la pâte et la rendre plus humide : du jus de citron dans ce cake salé, du pesto dans celui-ci... Ici, c’est le Boursin qui joue ce rôle, donnant à la fois un super goût et une super texture à la base de ce cake ! L’association avec le saumon fumé est très réussie. Même les gens qui ne sont pas fans de fromage en général ou de Boursin en particulier apprécieront ce cake !

Temps de travail : 20 minutes – À faire à l’avance (se mange froid) Lire la suite