Œufs à la coque au micro-ondes (la méthode ultime des paresseux pour écouler les jaunes d’œuf)

Je vous ai proposé hier une recette absolument délicieuse et très rapide de biscuits au cacao à base de blancs d’œuf … Mais que faire des jaunes, me direz-vous ? Eh bien vous pouvez faire de la crème anglaise, des crèmes brûlées, vous en servir pour dorer plein de feuilletés, faire des biscuits sablés et j’en passe… Ou alors vous avez juste la flemme ! La flemme de vous lancer dans une deuxième vraie recette, ou alors vous n’avez que faire d’un deuxième dessert… Sauf que ça vous fend le coeur de jeter. Eh bien j’ai trouvé la solution « régal de paresse » à ce problème : ces jaunes, vous n’avez qu’à les manger ! Dans les œufs à la coque, on est bien d’accord que le meilleur, c’est le jaune ! Alors que diriez-vous de vous faire, en lieu et place d’un œuf à la coque, deux jaunes d’œuf à la coque ? Le pied ! Et ça prend 30 secondes. Vraiment. C’est le temps de cuisson au micro-ondes !

Temps de travail : moins de 5 minutes – À table aussitôt Lire la suite

Délicieux dip aux foies de morue fumés

Le foie de morue, c’est pas ce qu’il y a de plus sexy. Surtout auprès des plus de soixante ans qui ont connu l’après-guerre (« l’huile de foie de morue, pouaaaaah ! On nous forçait à en prendre quand on était petit pour qu’on n’ait pas de carences, la tortuuuure ! »). Mais en fait, si vous aimez les saveurs iodées, c’est absolument dé-li-cieux, et en plus c’est très bon pour la santé, notamment car c’est une excellente source d’Oméga 3 ! J’aime beaucoup en manger en tartines, sur du pain grillé. Je cherchais depuis longtemps d’autres moyens de mettre cet ingrédient à l’honneur, quand j’ai eu une idée lumineuse : le mixer avec de la crème pour y tremper des crudités ! Quelques recherches sur Internet plus tard, histoire de vérifier que ça avait des chances d’être comestible et que un ou deux hurluberlus avaient tenté le coup avant moi, je me mettais à l’oeuvre. Eh bien c’est un délice ! Franchement, si vous servez ça à des invités sans leur dire que c’est des foies de morue, vous risquez d’avoir du mal à les empêcher de lécher la spatule et le bol du mixer !

Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec le concept de dips et de trempettes de légumes, l’idée est de proposer à l’apéritif des légumes crus comme des bâtonnets de carotte, de poivron, de concombre ou de courgette, des sommités de chou-fleur, des endives, des champignons de Paris (dont vous jetez l’extrémité du pied puis que vous recoupez en petits morceaux en faisant en sorte que chacun puisse être attrapé par un morceau du pied)… Et vous proposez à vos convives des sauces dans lesquelles tremper lesdits légumes :

  • du fromage blanc aux fines herbes (ciboulette et aneth surgelés, huile d’olive, citron et sel pour moi) ;
  • du roquefort écrasé à la fourchette avec de l’huile d’olive (super bon !) ;
  • de la mayonnaise et du ketchup mélangés (pas fou, mais la couleur aura du succès, surtout auprès des plus jeunes) ;
  • du guacamole…

… ou alors cette recette de dip aux foies de morue, histoire de proposer quelque chose d’encore meilleur et de franchement original !

Temps de travail : 5 minutes – À table aussitôt Lire la suite

Bâtonnets de courgette rôtis à l’ail

Pendant longtemps, quand je voulais cuisiner de la courgette au four sans me fouler, je la coupais en deux dans la longueur… Et c’était pas fou. Et puis je suis tombée sur la recette de bâtonnets de courgettes rôties au parmesan, ail et citron de Cooking Julia, et j’ai eu la révélation : tout est dans la manière de trancher la courgette ! J’ai simplifié la recette (pas besoin de vous fatiguer à zester un citron pour que son goût soit indécelable après cuisson, idem pour le parmesan qui ne se sent guère) : des bâtonnets de courgette, de l’huile et de l’ail en poudre… Et c’est super bon : savoureux, grillé à l’extérieur, délicieusement fondant à l’intérieur, pas amer ni aqueux, que du bonheur ! On ne peut pas faire plus paresseux ni plus light. Une vraie trouvaille !

Temps de travail : 5 minutes – À table dans 35 minutes Lire la suite

Compotée de rhubarbe ultra fondante et chantilly

L’an dernier, je vous avais proposé une délicieuse tarte à la rhubarbe et à la fraise (mon homme a même déclaré à son sujet que c’était la meilleure tarte que j’aie jamais faite !), mais je voulais pour cette année une recette qui soit plus brute, car la saveur de la rhubarbe même un peu acide est vraiment très agréable ! Et voilà que je suis tombée sur une recette on ne peut plus paresseuse de Papilles et Pupilles : de la rhubarbe confite au four, une heure à température douce et à couvert… et c’est tout ! Eh bien j’adore, la saveur de la rhubarbe n’est pas étouffée, le fondant est incroyable, et en servant cette compotée avec de la chantilly, en chaud froid, on obtient un parfait équilibre entre l’acidité et la douceur, le fondant et l’évanescent ! Un petit dessert bien sympathique !

Temps de travail : 5 minutes – À table dans plus d’une heure Lire la suite

Poisson grillé à la sauce passion kiwi

Voici une recette sans prétention, mais qui fait son petit effet. Je cherchais pour recevoir une recette un peu sympa et originale, mais à base de poisson et légère, à cause des goûts de mes convives (je ne pouvais donc pas servir ma délicieuse recette de saumon en croûte au fenouil : trop de pâte)… Alors j’ai fait beaucoup de recherches, désespérant de trouver une idée satisfaisante… Jusqu’à ce que je tombe sur cette recette du livre Simplissime light de J.-F. Mallet, que m’a prêté Aude il y a quelque temps (merci Aude !). La première recette de ce livre que j’avais testée était dégueu (bien qu’elle m’ait donné une foule d’idées de bonnes recettes), mais là, ça ne pouvait qu’être bon… Recette validée et revalidée !
Il s’agit d’accompagner du poisson grillé d’une petite sauce diététique (sans gras du tout !), avec des fruits de la passion, du kiwi, de la sauce soja et de la coriandre. De quoi ajouter un peu de peps et d’exotisme à votre poisson blanc sans en masquer le goût ! Lire la suite

Gratin de sardines aux courgettes (light et ultra rapide) – création du tag light

J’ai décidé de créer un tag « light » ! Oui, parce que je me suis dit qu’à l’approche de l’été, je n’étais probablement pas la seule à trouver que le kilo pris à Noël était de trop (et puis aussi celui que j’ai pris en seulement cinq jours de vacances en Alsace, etc.). La demoiselle qui m’a soufflé l’idée se reconnaîtra 😉 Mais que les gourmands qui fuient les régimes ne s’effraient pas : j’ai de l’avance en recettes normales, donc vous continuerez à voir passer aussi des desserts décadents et des bons petits plats pleins de fromage !  J’ai appliqué le tag « light » aux recettes particulièrement légères, mais sachez que vous pouvez aussi adapter des recettes taguées seulement diététique et/ou dîner léger (notamment mes tartes de légumes, en diminuant ou supprimant le fromage, en remplaçant la pâte brisée ou feuilletée par de la pâte à pizza, en faisant des petites parts…).

Alors, la recette d’aujourd’hui, que dire à son sujet… J’adoooore les sardines ! Quand j’étais enfant, c’était la grande fête que d’aller chez mon oncle pour une « sardinade », comme on dit dans le Sud : on ne mangeait que des sardines, cuites au barbecue, avec les doigts, jusqu’à n’en plus pouvoir… Le paradis ! Faute de barbecue, et parce que je n’aime pas les sardines au point de vouloir en parfumer mon appartement pendant des jours et des jours (et aussi ma poêle, mes assiettes et j’en passe…), je me rabats sur les sardines en boîte (notamment avec ma recette de gratin inavouable aux sardines ou celle de pâtes aux sardines, clémentines et raisins secs)… Il paraît que les sardines, c’est très bon pour la santé, et qu’il faut manger du poisson deux fois par semaine. Alors j’ai eu une idée : pourquoi ne pas mettre au point une recette où les sardines que j’aime tant serviraient à faire passer des légumes ? Voici donc une recette toute simple et légère de gratin de courgettes sans précuisson couronné de sardines en boîte, qui parfument les courgettes tout en les empêchant de se dessécher. Une recette parfaite pour un repas minceur mais savoureux, à accompagner de salade pour un résultat light ou bien de féculents pour un repas normal (semoule, riz, pâtes, purée instantanée parfumée à l’huile d’olive si vous avez un poil dans la main…).

Temps de travail : 5 à 10 minutes – À table dans 40 minutes Lire la suite

Poisson à la sauce crémeuse au cidre, lit de spätzle (tout au four)

J’avais envie de mettre au point une recette de sauce crémeuse au cidre pour agrémenter les poissons, mais qui n’oblige pas à salir trente-six trucs : c’est chose faite avec ce plat « one pot », où le poisson, l’accompagnement et la sauce cuisent ensemble au four sans prise de tête ! La recette est un peu mouvante selon les fours, les poissons, etc., donc il vous faudra peut-être tâtonner un peu pour obtenir la bonne texture de sauce, mais le jeu en vaut largement la chandelle : cette sauce est délicieuse ! Pour l’accompagnement, j’utilise des spätzle, des pâtes fraîches alsaciennes bien commodes pour ce genre de plat (il doit être possible de les remplacer par des gnocchi à poêler par exemple). Ces pâtes se mangent traditionnellement sautées au beurre, donc un peu grillées, et le fait que les pâtes qui dépassent de la crème grillent un peu est donc parfait dans cette recette !

Temps de préparation : 5 minutes – À table dans 25 minutes Lire la suite