Mangue rôtie

Ça, c’est vraiment une recette on ne peut plus « Régal de Paresse » ! Zéro travail, zéro vaisselle, un régal absolu ! J’étais tellement en extase la première fois que j’ai fait ce dessert que j’ai gratté la peau de la mangue jusqu’à finir par la faire tomber par terre… Eh oui, la mangue cuite c’est un délice ! J’avais déjà essayé de cuisiner la mangue en gâteau, mais sans trop de succès, car son goût est très délicat, et vite étouffé. La solution : manger de la mangue cuite tout court, pour une saveur exaltée et une texture délicieusement fondante ! J’ai eu l’idée de cette cuisson sur la carte d’un restaurant. Il suffit de couper la mangue en deux dans la longueur, de séparer les deux moitiés, de jeter le noyau, puis d’entailler la chair en croisillons et de saupoudrer d’un peu de cassonnade… Et hop, au four pour 20 minutes à 180° ! Compter une demi-mangue par personne.  Lire la suite

Tartinade de crevettes à la menthe (light)

Voici une petite recette de tartinade sympathique, très légère et ultra simple à faire (rien à mixer ni à écraser). Une recette parfaite si vous êtes fans de crevettes et/ou de menthe ! Il s’agit de prendre 50g de crevettes décortiquées, de les couper en petits morceaux (ou alors d’acheter direct des mini crevettes pour encore plus de paresse, comme moi sur la photo !), puis de mélanger ça avec un petit suisse allégé, et d’assaisonner avec sel, jus de citron et menthe fraîche (ou surgelée à défaut). On peut pas faire plus express ! Une tartinade très parfumée, à déguster sur du pain ou sur du Wasa… Vous m’en direz des nouvelles ! Lire la suite

Tartare de bœuf à l’italienne

Je me suis mise à manger des tartares de bœuf à la maison quand j’ai découvert que mon supermarché vendait du tartare de boeuf sous vide, taillé au couteau (de la marque Charal)… Les parts sont énormes, mais la paresseuse dit quand même merci : c’est drôlement agréable de manger ce plat à la maison sans se fouler ! Je ne prends quasiment jamais de tartares de bœuf au restaurant car je n’aime pas l’assaisonnement traditionnel… Je vous propose donc ma version, toute en douceur et en fraîcheur, placée sous le signe des saveurs italiennes : parmesan, huile d’olive, basilic et tomates confites… Pas mal, non, pour une recette ultra express prête en cinq minutes ?

Temps de travail : 5 minutes – À table aussitôt Lire la suite

Crevettes sautées au miel et à la sauce soja

La recette est dans le titre : achetez un paquet de crevettes cuites décortiquées et faites-les revenir avec un peu d’huile d’olive, de la sauce soja et une cuillère à dessert de miel liquide, jusqu’à ce que vos crevettes aient la jolie couleur de la sauce ! Et c’est tout… C’est très simple et super bon ! À servir avec du riz par exemple… Régalez-vous !

Avec cette petite recette, je participe au défi du site recettes.de sur le thème « recettes vite faites pour une rentrée sans stress » ! 

 

Œufs à la coque au micro-ondes (la méthode ultime des paresseux pour écouler les jaunes d’œuf)

Je vous ai proposé hier une recette absolument délicieuse et très rapide de biscuits au cacao à base de blancs d’œuf … Mais que faire des jaunes, me direz-vous ? Eh bien vous pouvez faire de la crème anglaise, des crèmes brûlées, vous en servir pour dorer plein de feuilletés, faire des biscuits sablés et j’en passe… Ou alors vous avez juste la flemme ! La flemme de vous lancer dans une deuxième vraie recette, ou alors vous n’avez que faire d’un deuxième dessert… Sauf que ça vous fend le coeur de jeter. Eh bien j’ai trouvé la solution « régal de paresse » à ce problème : ces jaunes, vous n’avez qu’à les manger ! Dans les œufs à la coque, on est bien d’accord que le meilleur, c’est le jaune ! Alors que diriez-vous de vous faire, en lieu et place d’un œuf à la coque, deux jaunes d’œuf à la coque ? Le pied ! Et ça prend 30 secondes. Vraiment. C’est le temps de cuisson au micro-ondes !

Temps de travail : moins de 5 minutes – À table aussitôt Lire la suite

Délicieux dip aux foies de morue fumés

Le foie de morue, c’est pas ce qu’il y a de plus sexy. Surtout auprès des plus de soixante ans qui ont connu l’après-guerre (« l’huile de foie de morue, pouaaaaah ! On nous forçait à en prendre quand on était petit pour qu’on n’ait pas de carences, la tortuuuure ! »). Mais en fait, si vous aimez les saveurs iodées, c’est absolument dé-li-cieux, et en plus c’est très bon pour la santé, notamment car c’est une excellente source d’Oméga 3 ! J’aime beaucoup en manger en tartines, sur du pain grillé. Je cherchais depuis longtemps d’autres moyens de mettre cet ingrédient à l’honneur, quand j’ai eu une idée lumineuse : le mixer avec de la crème pour y tremper des crudités ! Quelques recherches sur Internet plus tard, histoire de vérifier que ça avait des chances d’être comestible et que un ou deux hurluberlus avaient tenté le coup avant moi, je me mettais à l’oeuvre. Eh bien c’est un délice ! Franchement, si vous servez ça à des invités sans leur dire que c’est des foies de morue, vous risquez d’avoir du mal à les empêcher de lécher la spatule et le bol du mixer !

Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec le concept de dips et de trempettes de légumes, l’idée est de proposer à l’apéritif des légumes crus comme des bâtonnets de carotte, de poivron, de concombre ou de courgette, des sommités de chou-fleur, des endives, des champignons de Paris (dont vous jetez l’extrémité du pied puis que vous recoupez en petits morceaux en faisant en sorte que chacun puisse être attrapé par un morceau du pied)… Et vous proposez à vos convives des sauces dans lesquelles tremper lesdits légumes :

  • du fromage blanc aux fines herbes (ciboulette et aneth surgelés, huile d’olive, citron et sel pour moi) ;
  • du roquefort écrasé à la fourchette avec de l’huile d’olive (super bon !) ;
  • de la mayonnaise et du ketchup mélangés (pas fou, mais la couleur aura du succès, surtout auprès des plus jeunes) ;
  • du guacamole…

… ou alors cette recette de dip aux foies de morue, histoire de proposer quelque chose d’encore meilleur et de franchement original !

Temps de travail : 5 minutes – À table aussitôt Lire la suite

Bâtonnets de courgette rôtis à l’ail

Pendant longtemps, quand je voulais cuisiner de la courgette au four sans me fouler, je la coupais en deux dans la longueur… Et c’était pas fou. Et puis je suis tombée sur la recette de bâtonnets de courgettes rôties au parmesan, ail et citron de Cooking Julia, et j’ai eu la révélation : tout est dans la manière de trancher la courgette ! J’ai simplifié la recette (pas besoin de vous fatiguer à zester un citron pour que son goût soit indécelable après cuisson, idem pour le parmesan qui ne se sent guère) : des bâtonnets de courgette, de l’huile et de l’ail en poudre… Et c’est super bon : savoureux, grillé à l’extérieur, délicieusement fondant à l’intérieur, pas amer ni aqueux, que du bonheur ! On ne peut pas faire plus paresseux ni plus light. Une vraie trouvaille !

Temps de travail : 5 minutes – À table dans 35 minutes Lire la suite