Œufs cocotte en brioche à la mousse de foie ou au foie gras

Voici une recette de mon invention, qui est très gourmande et a de quoi faire son petit effet, aussi bien pour une entrée de fête que pour un petit plat du soir, avec de la salade verte… Ça y est, les chocolats de Noël ont envahi mon supermarché, alors je déclare ouverte la saison de la décadence gourmande ! Vous connaissez ma passion pour les œufs cocotte au four, excellent concept pour tout gourmet paresseux qui veut se régaler en moins d’un quart d’heure… Eh bien voici une variante où l’œuf cocotte, au lieu de cuire dans un ramequin, vient métamorphoser en régal salé une brioche individuelle. Et quoi de mieux comme association sucré/salé avec de la brioche qu’un peu de foie gras ? À remplacer par de la mousse de foie de volaille pour une version du quotidien, un poil plus légère mais très gourmande quand même !

Temps de travail : moins de 10 minutes – A table dans 20 minutes
Ingrédients pour deux personnes :

  • deux brioches individuelles dites « à tête » (avec une petite boule de pâte qui leur sert de chapeau)
  • 2 œufs extra-frais
  • un peu de mousse de foie de volaille ou de foie gras
  • deux cuillères à soupe de crème épaisse (allégée, en ce qui me concerne)
  • sel, poivre

1. Préparer un plat pour le four. À l’aide d’un couteau, prélever le chapeau de vos briochettes. Puis, à l’aide d’une cuillère à dessert, évider un peu chaque brioche en prenant soin de ne pas transpercer. Pour finir le travail sans prendre trop de risques, vous pouvez ensuite tasser la mie restante contre les parois de la brioche avec les doigts, pour faire plus de place pour la garniture. C’est vite fait !
2. Mettre dans chaque brioche une cuillère à soupe de crème, saler, poivrer.
3. Ajouter dans chacune une demi-douzaine de petits dés de foie gras ou de mousse de foie.
4. Casser les œufs et les ajouter. Enfourner pour 10 minutes environ à 180°. Le blanc doit être pris, et pas le jaune.

Remarques :
– dans les brioches que j’utilise, il n’y a pas assez de place pour faire entrer tout le blanc d’un œuf. Du coup, pour éviter que ça déborde énormément de la brioche et colle au fond du plat après cuisson, je verse l’excès de blancs dans un ramequin, où j’ajoute de la crème et un peu de fromage (du roquefort par exemple), et hop, au four avec le reste.
– la mie de brioche en rab sera sympathique en dessert, dégustée à la cuillère avec un peu de confiture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *