Os à moelle au four

Voici une non-recette tout ce qu’il y a de plus gourmand et décadent, parce que le gras c’est la vie : des os à moelle rôtis au four, un régal à déguster avec du bon pain grillé… Vous savez, comme les servent en entrée certains restaurants français un peu à l’ancienne ? Rien de plus simple à faire ! Vous mettez un peu de fleur de sel (ou de sel tout bête) sur la moelle aux extrémité des os, vous disposez les os à moelle dans un plat pour le four et vous enfournez pour une petite demi-heure à 220°. Un délice à savourer aussitôt en tartines, sans oublier de saucer le plat, hein ! Si vous n’avez jamais goûté, c’est à essayer !

Pâtes à la féta rôtie au four et aux tomates confites (sauce pour pâtes express)

Voici une petite recette fort sympathique, parfaite si vous avez soudain envie d’une sauce gourmande pour agrémenter un plat de pâtes alors que vous avez déjà mis l’eau à bouillir pour lesdites pâtes… De quoi donner un petit goût de Grèce et de Méditerranée à votre repas, avec trois fois rien à faire ! J’ai mis à ma sauce (c’est le cas de le dire) la recette de Owi Owi, un blog de cuisine que j’aime beaucoup. Cela pourrait aussi faire une bonne recette d’apéro/entrée avec du pain (à servir avec une assiette pour ne pas se mettre de l’huile partout).

Temps de travail : moins de cinq minutes – À table dans un quart d’heure environ (cela dépend de vos pâtes)

Lire la suite

Tarte aux myrtilles avec pâte sucrée maison au citron – 15 minutes chrono

Je vous ai déjà parlé avec enthousiasme de ma magnifique découverte : la pâte à tarte express à la casserole, une délicieuse pâte à tarte qui s’amalgame en cinq secondes à la cuillère, et qu’on étale dans le moule avec les doigts, pour une pâte à tarte maison sans stress, sans rouleau à pâtisserie ni farine jusqu’au plafond… La recette telle qu’elle circule sur le net est soit sans sucre, soit légèrement sucrée : elle joue le rôle de pâte brisée. J’ai fait des expériences, et il s’avère que la recette fonctionne très bien aussi en ajoutant la dose de sucre : voilà donc une pâte quasi sablée très paresseuse ! Et l’avantage de faire soi-même sa pâte, bien sûr, c’est qu’on peut s’amuser à la parfumer à ce qu’on veut, et varier les plaisirs à l’infini… Que demande le peuple ?

Il se trouve que je voulais depuis longtemps mettre au point une recette de tarte aux myrtilles. J’adooooore les tartes aux myrtilles, ça me rappelle la montagne et ses délices… Coup de chance, c’est vraiment un fruit de paresseux : pas d’épluchage, pas de tranchage… Alors pas d’excuse pour ne pas se lancer dans une pâte à tarte maison ! Pour rehausser les myrtilles, je vous propose donc une pâte paresseuse parfumée au citron. Une alliance de saveurs très intéressante !

Temps de travail : 15 minutes – Se mange froide Lire la suite

Pizza blanche au saumon fumé et au fenouil

La dernière recette postée sur ce blog commence à dater pas mal… Mais rassurez-vous, me revoilà pour partager avec vous mes créations culinaires de paresseuse des fourneaux !

Je vous présente aujourd’hui une recette de pizza originale et tout à fait délicieuse. Je crois que j’avais vu passer une recette de pizza avec de la crème, de la mozza et du saumon fumé sur un blog (je ne sais plus lequel), et que cela m’avait donné l’idée d’ajouter du fenouil… Bien m’en a pris ! C’est vraiment un régal, le saumon fumé et la mozza font merveille ensemble, et le fenouil rajoute une discrète tonalité qui rehausse parfaitement les saveurs du saumon. Une touche d’aneth pour finir… Et si vous voulez que le régal soit vraiment renversant, je vous conseille bien sûr de tenter cette pizza avec ma recette de pâte à pizza express sans pétrissage, qui est un bijou.

Temps de travail (hors pâte) : 10 minutes – À table dans une vingtaine de minutes (plus avec une pâte du commerce)

Lire la SUITE

Frites au four

Voici une recette toute bête, mais bien sympathique et bien pratique : des frites au four ! Un petit filet d’huile d’olive, vous mélangez un petit peu, vous étalez le tout en une fine couche sur une plaque pour le four antiadhésive… Vous enfournez environ 30 minutes à 180°, et vous vous régalez ! Pas de surveillance, pas besoin de matériel de derrière les fagots, très peu d’huile, et un résultat très gourmand (même si les accrocs à la friture ne retrouveront pas exactement la même sensation, cela va sans dire). Le plus ennuyeux est de trancher les pommes de terre au format frites, alors je n’irais pas jusqu’à qualifier cette recette de paresseuse si vous voulez faire des frites pour un régiment… Mais cela restera toujours un accompagnement facile et très apprécié ! Sur la photo, les frites ont été saupoudrées de parmesan pour servir, mais ce n’était pas l’idée du siècle par contre. Voilà, j’ai tout dit, vous m’en direz des nouvelles 🙂

Escalopes de veau panées au four (telles quelles ou en garniture de sandwich)

Je vous avais déjà présenté mes (délicieusement paresseuses) côtes de porc panées au four… J’ai eu plus de mal à mettre au point la variante pour les escalopes de veau panées, il m’a fallu pas mal d’ajustements pour obtenir la cuisson parfaite et sans sueur… mais c’est chose faite ! Je ne me lasse pas de cette recette, j’ai toujours adoré le veau pané et j’en mange beaucoup plus souvent maintenant !

En plus, c’est délicieux chaud comme froid. J’en profite pour vous faire une suggestion de sandwich originale : vous mettez un peu d’huile d’olive sur votre pain et vous glissez dedans une escalope de veau panée, tout simplement (et, si vous voulez, des rondelles de tomate) ! C’est quelque chose qui se fait très peu en France, mais j’ai déjà vu ça en Espagne ainsi qu’en Italie. Je trouve ça très bon, et j’ai l’impression d’être un peu en vacances quand je troque mes lunchbox froides équilibrées contre ce sandwich ! Si vous n’avez pas de pain frais chez vous, vous pouvez même faire cuire du pain précuit vendu sous vide en supermarché, en même temps que vous faites cuire les escalopes dans le four !

Temps de travail pour deux escalopes : 10 minutes – À table dans une petite demi-heure Lire la suite

Les « popovers », à tartiner de salé ou de sucré (facile, rapide, gourmand, polyvalent)

Voici une petite recette américaine particulièrement paresseuse, de l’anglais « pop over », parce que ces espèces de petits machins (format mini-muffins) « sautent » un peu hors de leur moule pendant la cuisson… Vous voyez sur la photo ? (#bienvenuedansmonfour…)

Leur pâte est très aérée, et ils se mangent dès la sortie du four, aussi bien en salé qu’en sucré, ouverts et tartinés de ce que vous voulez ! C’est un support à tartinades plutôt diététique car très aérien (moins diététique si vous les tartinez de confiture, hein…), et très polyvalent. Pour varier les plaisirs, vous pouvez ajouter à vos popovers un peu de gruyère râpé dans la pâte pour une version salée, ou les rouler dans du beurre fondu mêlé de sucre roux et de cannelle pour une version sucrée bien connue… Bref, tout est possible, à vous d’imaginer ce que vous aimeriez en faire ! Une recette bien sympathique et ludique pour les envies subites de décadence sucrée ou les petits dîners improvisés, que je dois à Julia : merci, Julia 😉

Temps de travail : 5 minutes – À table dans environ 30 minutes Lire la suite

Galettes bretonnes gratinées au boudin noir et aux poires

Je vous souhaite à tous une très heureuse année 2019, pleine de joie et de bonnes choses ! Pour commencer l’année en beauté, voici une nouvelle recette pour accommoder les galettes bretonnes toutes faites du commerce : une garniture bien sympathique à base de boudin noir et de poire, pour changer de la sacro-sainte association entre boudin noir et pomme ! C’est très bon, et très vite fait. À servir avec de la salade pour un dîner léger, par exemple. Régalez-vous !

Temps de préparation : 10 minutes – À table dans 20 minutes Lire la suite

Œufs cocotte au saumon fumé

Vous aviez aimé les œufs cocotte au roquefort et au thym, eh bien voici une variante très agréable pour un dîner léger express mais gourmand, parfaite aussi pour un brunch ou une petite entrée festive : des œufs cocotte bien crémeux, délicieusement parfumés au saumon fumé (un mariage très réussi !), avec un peu de fromage fondu et de ciboulette pour agrémenter le tout ! On peut difficilement faire plus rapide, et c’est un régal. Vous m’en direz des nouvelles !

Temps de travail : 5 minutes – À table dans 15 minutes Lire la suite