Le foie gras maison facile et parfait (accrochez-vous bien !)

Ah, le foie gras maison ! J’ai mis du temps à me lancer… Et pourtant c’est vraiment délicieux, économique et paresseux, surtout si vous l’achetez déjà déveiné et dénervé (ce qui est le cas, par exemple, si vous l’achetez chez Picard). Le tout est d’avoir une terrine dans laquelle faire cuire le foie gras, et ensuite il suffit de posséder la bonne recette pour maîtriser l’assaisonnement et la cuisson du foie gras… C’est là que Régal de Paresse intervient 🙂 Et si, cette année, vous vous lanciez vous aussi ?

J’ai panaché la délicieuse recette de Marie (merci Marie, j’adore ton foie gras !) avec celle de Picard, plus précise pour les quantités de l’assaisonnement. Grâce à la recette de Marie, on obtient une cuisson douce, facile et inratable, pour un foie gras mi-cuit à la perfection. J’ai bien détaillé la recette pour que vous soyez sûrs de votre coup, mais c’est vraiment très facile à faire. Franchement, avec ce foie gras tout le monde va vous idolâtrer !

Temps de travail : 10 minutes – S’y prendre quelques jours à l’avance Lire la suite

Délicieux gâteau fondant au sucre muscovado et aux Smarties

Ce gâteau est une petite merveille : le miracle du sucre muscovado ! Vous savez, ce sucre complet à la mode, foncé, humide et à la saveur si particulière… Le résultat est un gâteau délicieusement parfumé, fondant, presque caramélisé, et très original je dois dire. Je l’ai inventé à partir d’une base de gâteau nantais (mais c’est tellement meilleur que ledit gâteau nantais…!). Eh bien je n’en suis pas peu fière ! Pour rendre ce gâteau encore plus gourmand, j’y ajoute des Smarties (que vous pouvez remplacer par de grosses pépites de chocolat, mais ce sera moins bien, c’est ce que j’avais testé en premier) : les saveurs se marient à la perfection, et cela rajoute un petit effet croquant qui est vraiment à croquer ! Vous m’en direz des nouvelles !

Si vous ne connaissez pas le sucre muscovado et que vous êtes un gros gourmand, je ne peux que vous conseiller d’essayer ! On en trouve dans certaines grandes surfaces et en magasin bio. Vous trouverez ici deux autres recettes de dessert à la gloire du muscovado déjà publiées sur ce blog (façon riz au lait à base de restes, ou en crumble banane chocolat). Je parie qu’une fois que vous aurez fini votre premier kilo de muscovado vous aurez envie d’aller en racheter !

Temps de travail : 15 minutes – À table dans trois quarts d’heure ou plus (se mange très bien froid) Lire la suite

Galettes bretonnes gratinées au roquefort, poire et noix

Vous vous souvenez de mon astuce pour réchauffer des galettes bretonnes du commerce sans galérer ? Je les garnis avec quelque chose de crémeux nécessitant pas ou peu de cuisson, je plie la galette en quatre, la saupoudre de fromage râpé et enfourne le tout pour dix minutes (la version aux oignons et lardons est ici). Voici donc une variante de saison, qui fonctionne très bien grâce à une jolie association de saveurs et de textures : roquefort, poire et noix, sur une base crémeuse rehaussée de champignons et d’oignons surgelés… Un petit plat du soir bien sympathique !

Temps de travail : 10 à 15 minutes (plus pour plus de galettes) – A table dans 25 minutes Lire la suite

Côtes de porc panées au four ultra faciles

J’adore les escalopes de veau panées, le porc pané… Mais quand vient le moment de salir trente-six assiettes puis de rester devant la poêle à surveiller pour obtenir le bon équilibre entre « pâlichon » et « brûlé », je me dégonfle ! Il était temps que je m’attaque à ce problème dans une perspective Régal de paresse… Voici donc des côtes de porc panées au four. Pas besoin de trois tonnes d’huile, pas besoin de farine, elles cuisent sans surveillance, et c’est délicieux ! En plus, avec cette façon de procéder vous pouvez facilement faire cuire un plus grand nombre de côtes de porc en même temps. Pas mal, non ? En plus, ces côtes de porc panées sont délicieuses froides aussi, pratique pour une lunchbox gourmande !

Temps de travail : 5 minutes – À table dans 35 minutes Lire la suite

Samoussas au chèvre et au pesto, salade aux magrets fumés

Voici une petite recette sympathique et toute simple, inspirée d’une entrée dégustée dans un restaurant, qui m’avait agréablement surprise. Des samoussas au fromage de chèvre parfumés au pesto (miam !), sur fond de salade agrémentée de magrets fumés (miaaaaam !)… Tout simple, mais vraiment très bon ! Décidément, j’adore l’association du chèvre et des magrets, depuis ma recette de tarte aux magrets de canard fumés, chèvre et abricots !

Si vous n’avez jamais fait de samoussas, je ne vous conseille pas de vous lancer dans votre tout premier essai pile le jour où vous voulez épater la galerie, mais vous verrez que c’est facile et qu’on prend vite le coup de main ! Et de toute façon, si vos samoussas sont un peu moches, ils n’en seront pas moins bons… Par contre, évitez de vous lancer dans la fabrication de samoussas pour un grand nombre de convives, car ce ne serait pas paresseux du tout ! Je fais toujours cuire mes recettes de bricks au four, par facilité, mais sachez que cela fonctionnerait très bien aussi à la poêle, avec de l’huile.

Temps de travail : 10 minutes pour une petite quantité – À table dans 20 minutes Lire la suite

Gratin de ravioles aux épinards

S’il y a bien une recette qu’on me réclame souvent, c’est mon gratin de ravioles. Trop bon, dégoulinant de fromage mais pas étouffe-chrétien, il donne même/presque bonne conscience grâce à ses légumes discrètement glissés entre les plaques de ravioles ! Mais comme je suis blogueuse-à-votre-service-mesdames-messieurs, eh bien j’essaie de varier les recettes en les déclinant de diverses manières. Après mon gratin de ravioles aux courgettes et celui aux poireaux et à la raclette, voici une nouvelle variante avec un autre légume qui n’a pas besoin d’être précuit : les épinards ! Et je vous promets qu’avec cette recette, vous ferez manger des épinards à n’importe quel récalcitrant, puisque la recette a été testée ici sur deux spécimens coriaces 😉 En bonus, les jeunes pousses d’épinards en sachet n’ont besoin d’aucune préparation, on peut pas faire plus paresseux comme légume ! Cette idée de variante me vient du blog Chic chic chocolat.

Temps de travail : 10 minutes – à table dans 40 minutes Lire la suite

Salade de chèvres chauds aux lardons et aux pignons

Cela faisait longtemps que je n’avais plus fait de salade de chèvres chauds… Très, très longtemps ! Et puis, pour des raisons complexes, je me suis retrouvée à en faire plusieurs soirées d’affilée. Et franchement, c’est tellement bon ! Comme j’avais un peu honte de vous présenter une recette aussi bateau sur ce blog, j’ai réfléchi un peu, et voici le résultat : une salade de chèvres chauds, mais garnie aussi de lardons et de pignons grillés, sans que vous ayez besoin de salir une poêle en plus ! Tout ça cuit au four dans le même plat que les chèvres chauds, pour obtenir une salade composée fort sympathique avec un minimum de vaisselle et aucune surveillance une fois que tout est dans le plat ! Ne me remerciez pas 😉

Temps de travail : 10 minutes – À table dans 20 minutes Lire la suite

Bouchées apéritives au gruyère et aux blancs d’œufs

Avec ma dernière lubie pâtissière, je me retrouve régulièrement avec des blancs d’œuf sur les bras, ce qui est plutôt le contraire de mes habitudes… Et cela m’a fait découvrir une recette salée à base de blancs d’œuf qui est vraiment ultra rapide et paresseuse, parfaite pour écouler vos blancs sans sueur et sans vous embarquer dans une deuxième opération sucre… Des bouchées apéritives au gruyère râpé, à déguster chaudes : trois ingrédients, on peut pas faire plus express, et ça disparaît très vite ! Une recette que je dois au blog C secrets gourmands !

Temps de travail : 10 minutes – À table dans 20 minutes Lire la suite

Gâteau ultra moelleux au Grand Marnier

Dans mon entourage, j’ai plusieurs personnes qui adorent l’orange. Il était donc grand temps que Régal de Paresse s’attelle à la mise au point d’une recette de gâteau à l’orange qui soit vraiment du gâteau, mais qui allie une délicieuse texture et une saveur bien parfumée. Pas facile facile, je suis difficile avec les gâteaux simples ; les cakes et autres quatre quarts et moelleux tout bêtes trouvent rarement grâce à mes yeux de blogueuse. Eh bien c’est chose faite, ce gâteau au yaourt ultra amélioré est un vrai régal, avec une texture vraiment fameuse ! Avec cette recette (inspirée de celle-ci), même pas besoin de vous embêter à presser et à zester des oranges… Mais vos convives n’y verront que du feu ! Le Grand Marnier donne du caractère à ce gâteau, sans compter que cela fait toujours son effet d’annoncer à ses invités un gâteau au Grand Marnier. Une recette à garder sous le coude pour recevoir sans fatigue ! Pour ne rien gâcher, ce gâteau est très bon le lendemain et le surlendemain. Que des avantages !
Pour faire joli sur les photos, et pour changer des gâteaux ronds, j’ai utilisé un moule à kugelhopf (le moule n’était pas rempli complètement, donc cela revient à utiliser un moule en couronne). Vous n’êtes pas obligés de faire comme moi !

Temps de travail : 15 minutes – À table dans au moins 45 minutes Lire la suite

Œufs cocottes au roquefort et au thym

Les œufs cocottes… Dans le genre ultra paresseux, rapide et gourmand, ça se pose un peu là, alors il était grand temps que je m’y mette vu que je n’avais jamais essayé de ma vie ! Il s’agit de faire cuire ses œufs au four avec de la crème et du fromage, dans des ramequins, pour un résultat bien réconfortant… Le blanc est pris, le jaune fondant, et le fromage décadent ! Nous avons dégusté ces œufs cocottes avec des mouillettes de pain aux noix fait maison sans pétrissage (la grande découverte paresseuse dont je ne me lasse pas – recette de cette variante bientôt), c’était un régal. Pour une version plus légère, vous pouvez manger l’œuf cocotte à la cuillère ou tremper dedans des bâtonnets de courgette crue, c’est bon et original ! Ça fait une entrée ou un plat du soir sympa, avec de la salade verte en accompagnement ; et pour en faire un plat de résistance plus consistant, pourquoi ne pas manger deux œufs chacun ?  Lire la suite