Pain maison sans pétrissage, express et ultra simple (c’est magique)

Faire de la pâte à pain maison, sans machine à pain, pendant longtemps j’ai cru que c’était l’exact contraire de la cuisine « Régal de paresse » (mes efforts pour obtenir le kouign amann parfait m’en avait convaincue). Jusqu’à ce que je me lance dans une recette de pain sans pétrissage (inspirée par Vite fait bien cuisiné, motivée par cette vidéo qui donnait l’impression que c’était vraiment ultra facile cette recette, puis instruite par une foule de recherches sur Internet). Eh bien le principe du pain sans pétrissage est absolument incroyable en fait !

Il s’agit d’une pâte qui contient plus d’eau que la normale : pas besoin de pétrir pendant cent ans, tu mélanges quelques secondes à la cuillère, et le résultat est extra ! Ce principe, je vais vous le décliner en une somptueuse saga, car j’en suis vraiment restée baba (je vous dis pas ma conso de farine depuis que je me suis lancée là-dedans !). Je commence par vous présenter la version express : tu laisses lever ta pâte une trentaine de minutes, et hop, y a plus qu’à en faire des petits pains et à enfourner ! Cette version n’est pas la plus savoureuse, mais en une heure top chrono vous croquez dans votre pain maison tiède, à la croûte parfaite et à la mie merveilleusement alvéolée… Un parfait support pour tartiner ce que vous voulez ! Franchement, cette recette est tellement paresseuse que c’est l’astuce parfaite pour les dimanches où vous avez envie de pain frais, mais où vous être pris d’une flemme terrible rien qu’à l’idée de sortir acheter le pain !

Temps de travail : 10 minutes – À table dans une heure

Ingrédients pour quatre petits pains ronds :

  • 200 g de farine + un peu de farine pour manipuler la pâte
  • 15 cl d’eau
  • un sachet de levure de boulanger déshydratée
  • une cuillère à dessert de sel
  1. Commencer par allumer votre four au minimum (40° chez moi), en glissant dedans un bol rempli d’eau. Micro-onder l’eau 30 secondes, il faut qu’elle soit tiède. Y verser la levure de boulanger, mélanger et laisser reposer quelques instants.
  2. Pendant ce temps, préparer un saladier, y mettre la farine et le sel, mélanger, puis ajouter l’eau avec la levure. Mélanger à la cuillère en bois jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de traces de farine. La pâte est assez liquide et collante, c’est normal.
  3. Éteindre le four et y mettre le saladier avec la pâte à pain, pour que la pâte lève dans un endroit tiède : elle doit doubler de volume. Dans mon four c’est fait en trente minutes, même un peu moins ! Si vous laissez la pâte lever simplement à température ambiante, ça mettra plutôt une bonne heure (cela dépend de s’il fait froid).

Photo avant et après la levée :

4. Allumer votre four à sa température maximale (270° chez moi) pour le préchauffer à fond les ballons, car façonner les pains va être très rapide. Prendre une plaque pour le four ou un grand moule à tarte, le garnir de papier sulfurisé puis saupoudrer généreusement de farine. À l’aide d’une spatule en plastique, racler la pâte pour la faire passer du saladier sur votre plaque enfarinée, saupoudrer d’un peu de farine dessus et retourner la boule dans la farine jusqu’à ce qu’elle soit farinée de partout.

5. Toujours à l’aide de votre spatule en plastique, trancher la pâte en quatre portions égales et, avec les mains, leur donner une forme de boule. À l’aide d’un couteau très tranchant, entailler les pains sur le dessus en faisant une croix : le faire avec la lame en biais, et ne pas avoir peur d’y aller profondément. Puis badigeonner les pains avec un peu d’eau, à l’aide d’un pinceau de cuisine (à défaut, vous pouvez leur vaporiser de l’eau dessus !).

6. Baisser la température du four à 240° et enfourner les petits pains pour 18 à 20 minutes (selon la cuisson désirée), toujours en compagnie du bol d’eau que vous avez glissé dans le four au début des opérations. Il n’y a plus qu’à se régaler !

Remarques et explications utiles : 

  • J’ai essayé avec de la farine de pâtisserie habituelle (T55) et avec de la farine bise (T65), c’est censé être meilleur avec la bise mais nous avons préféré avec l’autre !
  • Ne radinez pas le sel, votre pain sera insipide sinon.
  • Il est possible que vous ayez besoin d’ajouter un tout petit peu plus d’eau en fonction de votre farine. Voyez la texture que ma pâte a sur la photo ! Si la pâte ne s’agglomère pas, rajoutez un tout petit peu d’eau, quoi.
  • J’aime bien manipuler ma pâte à pain directement sur la plaque pour le four garnie de papier sulfurisé et de farine, parce que cela m’évite d’avoir à nettoyer une planche ! L’inconvénient, c’est que vos pains auront plein de farine en-dessous, donc si vous voulez épater votre belle-mère sans qu’elle se salisse les mains ça peut valoir la peine d’utiliser une planche.
  • Le coup du bol d’eau dans votre four, c’est parce que la pâte a besoin d’un peu d’humidité quand elle lève, et surtout parce que ça permet d’avoir de la vapeur d’eau dans le four quand on enfourne les pains, ce qui permet de réussir une très belle croûte. Il est très important d’enfourner le pain dans un four très chaud. J’ai fait bien des tests jusqu’à obtenir la parfaite cuisson ! Badigeonner les pains d’eau au pinceau permet aussi d’améliorer la croûte (elle est moins sèche, moins épaisse et plus dorée). Vous pouvez aussi les badigeonner de lait ou d’huile d’olive si ça vous chante.
  • Entailler les pains (les « grigner ») permet de leur donner un look de pro, et ça va faire des pains un peu plus aérés. La pâte étant très liquide, ça ne réussit pas à tous les coups : il est assez fréquent que la fente se referme à la cuisson. Mais même si c’est le cas, le résultat sera bon, et tout de même assez aéré. Vous pouvez donc aussi sauter cette étape si vous êtes pressé.
  • Si vous faites cuire ce pain le matin pour le dîner, il sera un peu moins bon, un peu ramolli. En revanche, il se grille très bien !

A bientôt pour une autre recette de pain sans pétrissage : la saga ne fait que commencer !

4 réflexions sur “Pain maison sans pétrissage, express et ultra simple (c’est magique)

    1. Grâce à toi, j’ai franchi le pas et enfin testé cette recette, et je suis frénétiquement boulangère ces temps-ci ! Pour le plaisir que j’ai à faire du pain à tort et à travers, merci à toi 😉 Bises

  1. Tu m’en diras des nouvelles ! Je n’aurais jamais cru que faire du bon pain maison puisse être à ce point paresseux 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *