Chirashi aux œufs de saumon, saumon cru et algue séchée

J’adore les œufs de saumon. Quand je vois un restaurant japonais que je ne connais pas, je commence toujours pas regarder s’ils font des makis aux œufs de saumon (et aussi des sashimis au maquereau, mais ça c’est une autre affaire). C’est rare, malheureusement ! Et faire des makis soi-même, ce n’est pas paresseux, clairement (j’ai tenté, dans une vie antérieure… avant la création de ce blog :-D). Alors j’ai décidé de prendre ce très grave problème à bras le corps, et c’est ainsi que j’ai mis au point cette somptueuse recette de chirashi, qui réunit tout ce que j’aime de la cuisine japonaise sans mettre à mal ma paresse… C’est Emmanuel R. qui m’a donné l’idée de saupoudrer mes recettes d’algue nori en petits morceaux, pour avoir le plaisir du bon goût de l’algue sans le travail qui va d’ordinaire avec (il s’agit de l’algue séchée qui sert à réaliser les makis, et qui est maintenant facile à trouver en grande surface) ! Les œufs de saumon et les morceaux d’algue font merveille sur le riz relevé de sauce soja, et le riz n’étouffe pas du tout les œufs de saumon… Un équilibre très réussi, pour un plat complet qui en jette !

Temps de travail : 10 à 15 minutes – À table dans une vingtaine de minutes

Ingrédients pour deux personnes :

  • riz thaï
  • un pavé de saumon surgelé, mis à décongeler au préalable, de préférence en le mettant au réfrigérateur quelques heures plus tôt
  • un demi-bocal d’œufs de saumon (ou de truite, voire d’œufs de lump pour une version plus économique)
  • une demi-feuille d’algue nori
  • un avocat
  • sauce soja pour servir (salée, en ce qui me concerne)
  1. Faire cuire le riz en eau limitée (jusqu’à absorption de toute l’eau), comme indiqué sur le paquet, en salant suffisamment (mais pas trop, moins que pour cuire des pâtes : n’oubliez pas que tout le sel que vous mettez dans l’eau, vous le mangerez à la fin puisqu’il sera absorbé par le riz).
  2. Pendant ce temps, détailler le saumon cru et décongelé en tranches régulières à l’aide d’un bon couteau, puis faire de même avec l’avocat (en ce qui me concerne, je le coupe en deux, je jette le noyau puis j’épluche avec les doigts chaque demi-avocat, avant de l’émincer au couteau).
  3. Dresser les assiettes en mettant d’abord le riz, en disposant joliment l’avocat sur le pourtour et en couronnant le riz de tranches de saumon ainsi que d’une belle cuillerée d’œufs de lump.
  4. Finir en déchirant l’algue nori en petits morceaux, avec les doigts, au-dessus de l’assiette. Servir en mettant à disposition de la sauce soja, plus d’algue et plus d’œufs de saumon pour que les gourmands puissent se faire (encore plus) plaisir.

Remarque : comme je l’ai expliqué notamment pour ma recette à la gloire du maquereau cru, le seul moyen de manger du poisson cru sans risque, c’est qu’il ait été surgelé (cela tue les vers), donc vous pouvez vous fournir directement chez Picard ou autre pour vos recettes à base de poisson cru ! 

4 réflexions sur “Chirashi aux œufs de saumon, saumon cru et algue séchée

  1. Merci pour cette bonne idée ! Ma fille voulait justement faire des sashimis demain pour le déjeuner. Du coup, j’essaierai à ta façon. J’aime bien l’idée de saupoudrer des bouts d’algues, et encore plus l’idée que ça aille vite !
    Armelle

  2. Merci Paresseuse de tes nouvelles inspirations ! J’attendais ton retour avec impatience. Cela me fait chaud au coeur pendant ce confinement. Je vais derechef tester ta recette.

    Projettes-tu de faire des ateliers cuisine tantôt avec tes followers ? Ce serait une super idée et on pourrait faire connaissance

    1. En voilà un message qui me touche drôlement, merci ! C’est bon d’être de retour…
      Je suis curieuse de voir ce que tu penseras de mon chirashi !
      Quant à l’idée d’organiser des ateliers cuisine avec mes followers, à vrai dire ça ne m’avait pas effleurée, mais alors pas du tout du tout, sans doute parce que j’ai l’impression qu’il faut être un super star de la blogosphère pour ça… Mais manifestement je ne peux pas te répondre que ça n’intéresserait personne, haha ! Alors pourquoi pas, un jour ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *