Pâtes aux fruits de mer, sauce crémeuse au vin blanc

DSC09001 r.JPG

On aime bien les fruits de mer à la maison, mais pas la corvée qu’ils représentent bien souvent… La solution est bien sûr les fruits de mer surgelés. Je me suis inspirée de la recette de pasta alle vongole d’Aurélien et Julia sauf que j’ai changé de fruits de mer, troqué l’ail contre de l’oignon et finalement trouvé que c’était meilleur avec un petit peu de crème fraîche en plus du vin blanc… Bref, voici des pâtes aux fruits de mer à ma sauce, c’est-à-dire à la sauce crémeuse au vin blanc, pour un très bon plat de pâtes rapide avec la garniture qui cuit dans le même temps que celui que vous mettez à faire un plat de pâtes nature !

Temps de travail : 5 à 10 minutes – À table dans 15 minutes, en fonction du temps de cuisson de vos pâtes

Ingrédients :

  • mélange de fruits de mer surgelés (moules, crevettes et anneaux de calamar en ce qui me concerne)
  • oignon surgelé
  • vin blanc de cuisine
  • crème fraîche épaisse
  • pâtes
  1. Mettre l’eau à bouillir et procéder à la cuisson des pâtes.
  2. Pendant ce temps, dans une grande poêle à feu fort, mettre une généreuse quantité d’oignon et les fruits de mer, saler, et patienter : les fruits de mer doivent rendre toute leur eau de congélation et celle-ci doit s’évaporer. À ce moment-là, ou tandis qu’il reste encore un peu d’eau, ajouter du vin blanc (genre un petit verre pour deux personnes), laisser s’évaporer un peu.
  3. Puis ajouter une petite cuillère à soupe de crème épaisse par personne, bien mélanger. Lorsque les pâtes sont cuites, les égoutter, les verser dans la poêle, bien mélanger à feu doux, puis servir !

3 réflexions sur “Pâtes aux fruits de mer, sauce crémeuse au vin blanc

  1. Ah les pâtes aux fruits de mer tu imagines bien ce que l’on peut manger ici en bord de mer, des frais de chez frais et le bonheur de la pêche à pied, bon pas de paresse pour la cueillette car c’est de la marche malgré tout, mais quel plaisir de faire cuire ses pâtes aux bons fruits de mer frais ! Je dois avoir une marée de recettes sur mon blog, comme tous les fruits de mer. Par contre, je ne suis pas poisson hormis sole et « saumon ».

    je t’ai répondu quant aux oeufs de mes poules car bien entendu si tu n’en as pas, le cas de beaucoup de gens, tu peux également faire, voici ma réponse sur mon blog :

    « Régal de paresse, tu auras aussi bon si tu achètes des oeufs fermiers des vrais, ou des bio, le jaune est différent et excelle en goût surtout pour les gâteaux, mais en omelette ou autres c’est bien mieux aussi. En fait, tout ce qui est naturel ou fermier est bien meilleur et je suis contre la batterie ou l’élevage intensif de quoique ce soit »

    Cela dit c’est comme les fruits de mer surgelés et les frais et tout et tout…

    1. J’avoue que j’ai décidé d’inventer des recettes paresseuses avec des fruits de mer surgelés en souvenir de mes vacances d’été en Bretagne, où on a fait des super recettes avec des produits de la mer ultra frais et des fruits de mer ramassés par nous… C’est sûr que ce n’est pas la même chose !!! À Paris, c’est moins drôle… Je bave de plaisir devant tes belles photos de paysages.
      Et j’ai mangé une fois un gâteau chez des amis qui ont leurs propres poules dans leur jardin, c’était délicieux… Et la couleur de ces jaunes d’oeufs était juste incroyable ! Bref, ça donnait envie d’avoir des poules…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *