Filet de canard aux pruneaux (et sa purée instantanée au parfum de truffe)

DSC05518 r.JPG

Je suis une grande fan de filet de canard, une viande délicieuse et parfaite pour les paresseux. Le filet de canard est en fait le même morceau que le magret, sauf que pour qu’il puisse être appelé magret il faut que le canard ait été gavé en vue de faire du foie gras… Le filet de canard a tout pour lui : aussi savoureux que le magret, il est aussi moins (excessivement) gras et bien meilleur marché. De quoi se régaler de canard pour tous les jours, surtout avec cette recette au four zéro travail !

Et si vous êtes atteint de flemmingite aiguë, je profite de cet article pour vous proposer une manière décadente de customiser votre purée instantanée (vous savez, celle de la fameuse marque, qui est vendue aussi en sachets individuels avec un verre doseur, et qui cuit en 2 min 30 au micro-ondes les jours de paresse intense ou de faim terrifiante…). Il est absolument vital de lui ajouter quelque chose qui lui donne du goût : un peu de beurre et de ciboulette ou de parmesan râpé, une quantité généreuse d’huile d’olive, ou encore… de la sauce aux truffes du commerce ! J’en ai découvert une fabuleuse et abordable au rayon sauces de mon supermarché : le « pesto à la truffe noire d’été » de la marque italienne Sacla. Cette sauce me rend folle, avec son mariage de la truffe et du parmesan ! Elle fait merveille sur des pâtes, ou encore tartinée en petites quantités sur du pain de mie grillé (sa texture devient plus épaisse une fois au réfrigérateur). Et si le pot entamé se morfond dans votre réfrigérateur, deux cuillères à dessert de cette sauce sauront rendre votre portion de purée instantanée drôlement alléchante… Comme quoi c’est une magicienne !

Temps de préparation : moins de 5 minutes – à table dans 30 minutes

Ingrédients :

  • un filet de canard (ou un magret)
  • du fond de veau en poudre
  • des pruneaux (dénoyautés pour plus de paresse)
  1. Disposer le filet de canard dans un plat pour le four, et faire des entailles dans le gras à l’aide d’un couteau à dents.
  2. Mélanger une cuillère à dessert de fond de veau dans un verre d’eau, puis en verser sur le filet de canard de manière à ce qu’il y ait un fond de liquide (mais pas trop non plus).
  3. Ajouter des pruneaux autour du magret… Et enfourner pour environ 25 minutes à 200° (durée à moduler selon la cuisson désirée) !

Grâce au fond de veau, la vaisselle sera facile et vous obtiendrez avec le gras de l’animal une sauce délicieuse. Et si vous êtes épouvantablement gourmand et ne comptez pas faire de prise de sang ce mois-ci, vous pouvez récupérer le jus de cuisson avant qu’il ne fige et le réfrigérer pour le tartiner plus tard sur du pain grillé, saupoudré d’un peu de fleur de sel… C’est diabolique de ma part de vous suggérer ça, n’est-ce pas ?

Une réflexion sur “Filet de canard aux pruneaux (et sa purée instantanée au parfum de truffe)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *