Pâtes au poulet, vin blanc et poireau (one pot pasta)

Voici une nouvelle recette de « one pot pasta » : poulet, poireau et pâtes cuisent ensemble jusqu’à absorption de toute l’eau de cuisson, et on obtient un plat complet délicieusement parfumé grâce à du vin blanc ! J’adore le principe du « one pot pasta », si paresseux, qui permet d’avoir un plat de pâtes équilibré sans se fatiguer… Voilà qui me motive à cuisiner les légumes ! Mais il est très important de parfumer suffisamment le plat, car autrement on peut obtenir un résultat trop fade ! Après la version à la crème et au porto (poulet, champignons, courgette), celle au roquefort (à la courgette) et celle au lait de coco (au saumon et au poivron), j’ai eu l’idée d’une nouvelle déclinaison avec le vin blanc et les poireaux ! Le résultat est tout à fait à la hauteur, je suis contente de ma trouvaille. Même pas besoin d’ajouter de la matière grasse, même si un peu d’huile d’olive ou même de crème fraîche ne gâte rien !

Temps de travail : 10 minutes – A table dans 20 minutes

Ingrédients pour deux portions :

  • un peu d’oignon surgelé (facultatif)
  • un beau blanc de poireau
  • des pâtes
  • un verre de vin blanc
  • un demi-cube de bouillon de volaille, ou du fond de veau en poudre
  • un paquet d’aiguillettes de poulet (six aiguillettes)
  • poivre
  1. Laver le blanc de poireau, le couper en deux dans la longueur, le repasser sous l’eau, puis l’émincer finement.
  2. Mettre à revenir dans une grande poêle ou une sauteuse antiadhésive l’oignon surgelé et le poireau. Saler. Laisser quelques minutes, le temps de sortir les autres ingrédients.
  3. Puis ajouter les pâtes (deux petits demi-verres), un grand demi-verre d’eau, un grand demi-verre de vin blanc, ainsi que le fond de veau en poudre/le demi-cube de bouillon émietté . Bien mélanger, en essayant de faire en sorte que les pâtes soient en contact avec l’eau (mais sinon elles cuiront quand même, il n’y a pas d’inquiétude à avoir). Puis ajouter les aiguillettes de poulet sur les bords, tout autour de la poêle. Les retourner.
  4. Il n’y a plus qu’à laisser cuire à feu assez fort jusqu’à absorption de l’eau : huit minutes pour moi, sachant que mes pâtes sont censées cuire en six minutes à grande eau. Je mets un chrono et je vais me promener dans une autre pièce !
  5. À ce moment-là, l’eau a été entièrement absorbée et tout est cuit normalement, goûter et si ce n’est pas le cas prolonger un peu la cuisson (en ajoutant un soupçon d’eau éventuellement). S’il reste trop d’eau, monter le feu pour qu’elle s’évapore.
  6. Poivrer et servir, avec éventuellement un petit filet d’huile d’olive.

8 réflexions sur “Pâtes au poulet, vin blanc et poireau (one pot pasta)

  1. Un plat délicieux avec des saveurs que j’aime beaucoup!! je découvre ton blog , plein d’idées judicieuses et gourmandes!! il est chouette et très pratique , merci pour cette belle découverte, je m’inscris à ta News , gros bisous à toi et très bon WE!

    1. En voilà un commentaire qui fait super plaisir 🙂 Ça me touche beaucoup que tu écumes mon blog avec plaisir, et que tu prennes la peine de me l’écrire ! Je serai curieuse d’avoir ton avis sur les recettes que tu auras testées… Bonne expérimentations paresseuses 😉 Bisous, et bonne soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *