#Un buffet froid pour un très grand nombre de personnes

dsc09249-r

Récemment, j’ai dû chapeauter l’organisation d’un buffet pour cent quarante personnes… Pas très paresseux, me direz-vous ! Ce n’était pas une problématique nouvelle pour moi que les buffets (vous avez peut-être remarqué que je propose sur ce blog depuis le début un tag « buffet debout »), mais l’échelle n’avait rien à voir avec mes habitudes, et la pression non plus…

Les contraintes étaient nombreuses : petit budget, peu de petites mains pour cuisiner, pas de temps pour cuisiner sur place et aucune facilité pour transporter la nourriture jusque là-bas, pas de four pour réchauffer sur place… Je pouvais très bien faire quelque chose de simple, mais il fallait que ça présente assez bien (impossible de donner aux gens du pain tranché, un couteau et une tartinade en mode « do it yourself »), et surtout il fallait que tout puisse être mangé avec les doigts, debout, sans assiette. Exit les salades de pâtes, de même que les petits feuilletés à réchauffer, les toasts impossibles à transporter, les cuillères apéritives, les verrines à plusieurs couches, les tartelettes à garnir au dernier moment et autres raffinements dans l’esprit « apéro dînatoire » : il fallait faire simple et efficace, surtout vu l’échelle !

Je n’ai pas inventé la poudre, mais comme on ne trouve pas beaucoup d’astuces à ce sujet sur Internet, je me suis dit qu’un tel article pourrait être utile aux gens qui cherchent des idées pour organiser un buffet froid pas compliqué ! Si vous pendez votre crémaillère, si vous invitez tous les copains pour une grande fête chez vous… ou si vous vous lancez comme moi la bouche en cœur dans l’organisation d’événements pour de grands groupes avec les moyens du bord ! Comme il s’agit que la fumée ne vous sorte pas (trop) des oreilles, je vous propose donc éhontément des idées de choses à cuisiner et des idées de non-cuisine : on est sur Régal de Paresse tout de même ! 

Salé

  • cakes (tranches épaisses recoupées en deux) : par exemple celui-ci
  • quiches (coupées en petits carrés) : au saumon fumé, aux oignons
  • autres gâteaux salés, comme mon clafoutis salé à la ratatouille et à la féta
  • mini-verrines remplies de gaspacho ou autre soupe froide (maison ou achetée toute faite)
  • un chèvre frais (type Chavroux), démoulé sur une assiette, et dans lequel on trempe des 3D (biscuits apéritifs qui ont la forme et le goût parfait pour ça) ; cela a toujours beaucoup de succès !
  • légumes à tremper : un chou-fleur (détailler de jolies fleurettes faciles à attraper demande un peu de patience), quatre poivrons de toutes les couleurs (pour faire une jolie présentation), un petit kilo de carottes, deux concombres. Vous pouvez proposer aussi de la courgette crue à la place du concombre. Il est possible de varier les sauces, mais en ce qui me concerne j’ai fait tout simplement un kilo de sauce au fromage blanc et à la ciboulette (avec un peu d’huile d’olive, de sel et de citron).
  • gressins (à tremper dans la sauce des légumes)
  • guacamole et chips mexicaines à tremper dedans
  • chips (un paquet familial remplit un grand saladier transparent), biscuits apéritifs divers
  • mini-brochettes de tomates cerises et comté
  • saucissons coupés en rondelles
  • mini-pâtés en croûte du commerce
  • pains surprise de Picard (ceux où il y a 50 sandwiches pour 20 euros, dont une sorte au foie gras et une au saumon fumé)

Sucré :

Conseils divers :

  • Commencez à réfléchir à ce que vous allez proposer au moins un mois à l’avance. Comme ça, vous aurez le temps de faire des essais culinaires et de commander par Internet à bas prix du matériel (verrines, vaisselle jetable…).
  • Pour cuisiner, essayez de sélectionner des recettes que vous maîtrisez bien (sachant qu’il y aura toujours des imprévus : si vous faites votre cake en double, vos cakes ne cuiront pas pareil que d’habitude à deux cakes en même temps dans le four, etc.). Les recettes qui se conservent bien et peuvent être préparées à l’avance marquent des points !
  • Si vous êtes aussi paresseux que moi, et que vous planifiez de cuisiner chaque machin en double ou en triple, dites-vous bien que les recettes qui prennent plus de dix minutes de préparation vont vous sembler tout d’un coup beaucoup moins paresseuses…
  • Faites un rétroplanning, pour étaler votre effort de courses et de cuisine sur quelques jours, et ne faire le jour même que ce qui doit impérativement l’être. Soyez méthodiques dans votre gestion des courses, on perd beaucoup de temps à aller acheter ce qu’on a oublié !
  • Réfléchissez en amont aux contenants pour le transport et la présentation des mets.
  • Prévoyez assez de temps et de petites mains pour mettre en place votre buffet.
  • Pour les boissons, pensez aux sirops, qui vous permettront d’agrémenter l’eau du robinet quand vous aurez bu tout le reste !
  • Et pour finir, essayez de laisser le moins de tâches possibles pour le dernier moment, de manière à profiter au maximum de votre fête !

8 réflexions sur “#Un buffet froid pour un très grand nombre de personnes

  1. Ah oui je ne savais pas que tu n’aimais pas la polenta salée comme moi. Mais tu dis qu’il faut la cuire dans du lait, ça doit cependant avoir un goût d’entremets non ? Comme si je cuisais ma semoule de couscous en incorporant du lait au lieu de l’eau !
    Pour le buffet froid je fais les biscuits au son d’avoine aussi entre-autres, pour le pain surprise de chez Picard je l’ai essayé et franchement c’est un régal. Il faut cependant le mettre à décongeler la veille.
    Merci pour tes messages bon week-end

    1. Ça ne donne pas un goût d’entremets, non (par contre, il y a fort à parier que cuire du couscous dans du lait pour un résultat salé soit une mauvaise idée…). En fait, le simple fait de parfumer ça en « salé », avec du bouillon et un peu de parmesan au lieu de mettre du sucre, ça suffit pour ne pas donner une impression de mélange des genres. Tu obtiens quelque chose d’aussi bon qu’une bonne purée de pommes de terre bien crémeuse (mais sans avoir à t’occuper des patates) ! https://regaldeparesse.fr/2016/07/08/polenta-vraiment-savoureuse/

  2. merci beaucoup pour votre article,
    personnellement je suis en train de préparer mes recettes pour le brunch de mon mariage l’été prochain, j’aurai juste voulu savoir si vous avez testé vos recettes au congel comme vos cakes ou votre clafoutis ratatouille?
    pour une question d’organisation je ferais le maximum 1 mois avant. qu’en pensé vous?
    merci super recettes

    1. Tout d’abord, toutes mes félicitations pour votre mariage !!!
      Je n’ai jamais congelé de gâteau salé ni sucré, malheureusement ; en fait c’est tout récent que j’aie un congélateur assez grand pour le faire (j’ai déménagé entre les deux confinements…). Il est clair qu’il faudra congeler le plus possible de choses, pour une bonne organisation (surtout si le nombre de convives est très important), afin de ne pas vous retrouver avec des masses de cuisine à faire au dernier moment, ce qui serait désagréable. Il faudra que vous fassiez des essais, à la fois pour vérifier que la recette vous convient et pour être au clair sur la meilleure manière de décongeler chaque machin pour obtenir une bonne texture (au frigo seulement ? avec un passage au four ?), en tenant compte de ce que vous aurez à disposition sur place pour stocker la nourriture et la réchauffer éventuellement. Il faut tester, et noter ! Et il faudra aussi que vous déléguiez la mission « décongélation »/gestion du buffet à fond, bref, que vous vous fassiez aider le plus possible : votre mariage et votre brunch passeront si vite pour vous, ce serait dommage d’avoir la tête aux cakes plutôt qu’aux invités et à la joie du moment !
      Si vous avez autour de vous des gens de bonne volonté mais qui ne sont pas du style à cuisiner/n’ont pas la place pour congeler, et à condition que le fait maison ne soit pas votre religion, pensez aussi que vous pouvez mettre à contribution ces proches en leur demandant d’acheter un machin tout fait, avec des consignes très précises. Par exemple, les pains surprise de Picard à 20 euros (50 sandwiches) sont de très bonne qualité, festifs et commodes : un ou deux pains surprise peuvent très bien compléter élégamment vos cakes, pour alléger votre quantité de travail. Pour des événements avec beaucoup beaucoup de monde, j’ai déjà utilisé plusieurs fois Carrefour Traiteur avec bonheur (petits fours salés et sucrés, plateaux de sushi, macarons…) : il faut commander une semaine à l’avance sur leur site puis aller retirer la commande et la payer dans le magasin Carrefour éligible que vous avez choisi (il n’y a pas de service de livraison). Les prix sont très serrés et la qualité fort sympathique. Je n’ai jamais testé leurs viennoiseries, par contre – mais pour un brunch c’est un incontournable !
      Dernier conseil… Savourez bien toutes les étapes des préparatifs, on ne se marie a priori pas tous les quatre matins 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *